Copy
Pour que justice soit faite !
Voir ce mail dans votre navigateur
Procès en France CPCR
Aidez-nous à financer les procès de présumés génocidarires en France
 
Pour que justice soit faite !
Financez les procès historiques de présumés génocidaires rwandais en France

Après 20 ans d’impunité, la France a commencé à juger les présumés génocidaires qui ont trouvé asile sur son territoire. De nombreuses informations judiciaires sont en cours. Le 14 mars 2014 Pascal Simbikangwa, ancien capitaine de l’armée rwandaise a été condamné à 25 ans de prison pour "crime de génocide" et "complicité de crimes contre l'humanité". Le CPCR était partie civile, et cette condamnation  n’a pu avoir lieu que grâce à votre soutien. L'accusé a fait appel.

Le Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda (CPCR) a de nouveau besoin de votre aide pour assumer les frais liés aux prochains procès en France. Sans cette collecte de fonds, sans la condamnation des coupables, des dizaines de personnes, responsables de crimes abominables, continueront à couler des jours heureux sur le territoire français.

Un nouveau procès historique se déroulera à la Cour d’assises de Paris du 10 mai au 1 juillet 2016. Celui de MM. Octavien NGENZI et Tito BARAHIRA. Sans oublier le procès en appel de Pascal SIMBIKANGWA qui se déroulera aux assises de Bobigny du 25 octobre au 9 décembre. Le manque de fonds nécessaires pour financer ces procédures judiciaires est réel.
 
Les procès coûtent très cher. Nous sommes bénévoles. Nos avocats ont aussi travaillé bénévolement pendant plusieurs années pour constituer les dossiers. Les procès qui commenceront en mai 2016 vont durer 6 à 8 semaines. Nous devons dorénavant payer les avocats et assumer beaucoup d'autres frais liés aux procès. L'ensemble s'élévera à plus 200 000 €. Donnez 10, 20 50, 500 euros. Chaque don, même petit, nous aidera. Chaque don vous donne droit à une réduction d'impôt.
 

EN FAISANT UN DON AU CPCR, VOUS POUVEZ – grâce au reçu fiscal que nous vous délivrerons – LE DEDUIRE DE VOTRE IMPÔT SUR LE REVENU A HAUTEUR DE 66,6 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

• Par exemple, pour un don de 60 euros au CPCR, vous ne paierez que 20 euros après la déduction de 40 euros de vos impôts.


Les accusés

Tito BARAHIRA et Octavien NGENZI sont deux anciens bourgmestres (maires) de la commune de Kabarondo dans l’ancienne préfecture de Kibungo, à l’Est du Rwanda. Tous deux sont poursuivis pour génocide et crimes contre l’humanité. Ils auraient en particulier participé au massacre de l’église de Kabarondo le 13 avril 1994, massacre qui aurait fait plus d’un millier de victimes. Tous deux sont en détention provisoire depuis plusieurs années dans des prisons de la région parisienne. Monsieur NGENZI a été arrêté sur l’île française de Mayotte et Tito BARAHIRA à Toulouse.






Trois manières de nous aider :

Faire un don en ligne en moins de 2 minutes ici

Envoyer un chèque libellé à l’ordre du CPCR à :

CPCR, 61 Avenue Jean Jaurès, 51100 REIMS, France.

Faire un virement :

Télécharger notre IBAN

 


Et .... si vous ne pouvez participer financièrement

N'hésitez pas à faire suivre cet appel en cliquant ici



EN FAISANT UN DON AU CPCR, VOUS POUVEZ – grâce au reçu fiscal que nous vous délivrerons – LE DEDUIRE DE VOTRE IMPÔT SUR LE REVENU A HAUTEUR DE 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.



« Un petit pays surpeuplé s’automutilait en détruisant
son propre peuple tandis que le monde le regardait faire
et ne manifestait aucune volonté politique d’intervenir»

Roméo Dallaire
(commandant des forces de l'ONU au Rwanda
pendant le génocide)

 

Nous contacter

Pourquoi ?

 
Un génocide a été perpétré au Rwanda en 1994 visant la communauté tutsie. Ce crime des crimes étant imprescriptible, tous ceux qui se sont rendus coupables d’un tel forfait doivent être jugés. Seule la justice rendra aux victimes et aux rescapés leur dignité, seule la justice permettra aux bourreaux de réintégrer la communauté des hommes. Le site du CPCR a été créé pour vous permettre de connaître les activités de notre association, engagée dans la lutte contre les présumés génocidaires présents sur le sol français et dans la lutte contre le négationnisme.

Le Collectif des Parties Civiles

Le Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda (CPCR) a été créé en novembre 2001 à l'initative d'Alain et Dafroza Gauthier. Depuis sa création, le CPCR n’a cessé de préparer des plaintes à l’encontre des présumés génocidaires rwandais. Le CPCR c’est aussi, depuis sa création, un engagement quotidien au service de la justice et des victimes du génocide des Tutsi.
Adhérer au CPCR

Le Génocide au Rwanda

Du 6 avril au 17 juillet 1994, pendant près de cent jours, un génocide a été perpétré au Rwanda qui a provoqué la mort, selon les estimations généralement admises, de plus d'un million de personnes.
Dans leur quasi-totalité, les victimes de ce crime appartenaient à la communauté Tutsi qui représentait environ 15% de la population totale du Rwanda.

Ces massacres, d’une ampleur exceptionnelle et d’une atrocité inouïe, ont été perpétrés sur tout le territoire. Ils se sont accompagnés de tortures, de supplices, de viols et de traitements inhumains et dégradants. Hommes, femmes, enfants et vieillards, sur la seule considération qu’ils étaient Tutsi, ont été assassinés le plus souvent à coups de machettes.

Quelques répères historiques

 
Share
Tweet
Forward
Copyright © 2016 CPCR, All rights reserved.


Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désinscrire de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp