Copy
Droit des Femmes
La 
position du Mouvement HF
pour l'égalité hommes-femmes
dans les arts et la culture
Si les images ne s'affichent pas,
et pour une lecture plus confortable,
affichez dans votre navigateur
Paris, le 17 févier 2016,
Communiqué de presse
Contact presse :
Claire Boucher
06.08.06.06.11

relationspresse@hf-idf.org

www.hf-idf.org
 
Droit des Femmes
Les femmes créatrices ?
Non, les femmes procréatrices !


Le Mouvement HF 

pour l'égalité Hommes-Femmes

dans les arts et la culture 

demande que le Droit des Femmes

ne soit pas associé à l'Enfance et la Famille
 
Pourquoi le Mouvement HF prend-t-il position ?
Avec le Ministère du Droit des femmes, la Loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes du 4 août 2014, et des promesses de mesures de rééquilibrage, le Mouvement HF a espéré... Mais attend encore les effets « réels » de ces déclarations d’intention successives. 

Les clichés ont la peau dure et la vie longue : longtemps cantonnées à un rôle de muse, d’inspiratrice, de mascotte ou d’égérie, les femmes artistes peinent à conquérir leur  légitimité de créatrices. Il n’y a pas si longtemps le directeur du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris rappelait qu’une femme n’était pas apte à conduire un orchestre*. Hélas, loin de contredire ces lieux communs d’un autre siècle et d’aller de l’avant, l’Etat les renforce avec le nouveau ministère « de la Famille, de l’Enfance et du Droit des femmes ». Encore une fois les femmes sont renvoyées à leurs fonctions de procréatrices et de mères.
 
Cette division sexuelle du monde inscrite dans la lettre même de l’intitulé du Ministère marque une régression grave.


Ce que le Mouvement HF attend


Le Mouvement HF demande que le droit des femmes ne soit pas associé à la famille et à l’enfance, et qu’un signal fort et volontaire soit adressé par le Gouvernement en faveur d’une plus juste représentation des créatrices dans les espaces dotés de financements publics, ainsi que Monsieur le Président s’y était engagé de vive voix le 8 mars dernier au Musée Gustave Moreau.

Actuellement le Mouvement HF porte un projet d’amendement à la loi relative à la Liberté de l’Art, de la Création et du Patrimoine en discussion. Nous attendons que le Gouvernement et le législateur saisissent cette occasion de favoriser l’accès des femmes aux hautes sphères de la consécration artistique et de faire entrer le monde de l’art dans le vingt-et-unième siècle.


La culture, un secteur particulièrement en retard


En matière d'égalité, la culture est un secteur particulièrement en retard. Il suffit pour s'en rendre compte de constater que les femmes :
  • composent 1% des musiques, écrivent 24% des textes, et mettent en scène 28% des spectacles produits sur les scènes de théâtre public (2014/2015),
  • dirigent 0% des théâtres nationaux, 11% des Centres Chorégraphiques Nationaux, 10% des Scènes de Musiques Actuelles, 17% des Pôles Cirque, 18% des Centres Dramatiques Nationaux ou Régionaux (2015),
  • réalisent  17% des films au cinéma et à la télévision (en 2012),
  • sont 4% des instrumentistes de jazz, 8% dans les musiques populaires (2011),
  • constituent 23% des artistes exposé-e-s dans les FRAC (2011)… 

Et pourtant, les femmes représentent 60 % des étudiant-e-s des écoles de l'enseignement supérieur artistique et culturel ! **

Depuis sa création en 2008 le Mouvement HF, soit 14 fédérations en régions, milite en faveur de l'égalité hommes-femmes dans les arts et la culture.

Les premières Journées du Matrimoine et la création du site internet www.matrimoine.fr en septembre 2015, les Saisons Egalité depuis 2013/2014, sont autant d'actions portées par le Mouvement HF et ses 14 fédérations régionales. Des actions qui visent à valoriser les femmes créatrices, dans un objectif d'égalité hommes-femmes.

* « Il y a aussi le problème de la maternité qui se pose. Une femme qui va avoir des enfants va avoir du mal à avoir une carrière de chef d'orchestre, qui va s'interrompre du jour au lendemain pendant quelques mois, et puis après, j'allais dire vulgairement, assurer le service après-vente de la maternité, élever un enfant à distance, ce n'est pas simple. » Propos de Philippe Mantovani, directeur du CNSMDP, Radio France, 10 janvier 2013.

** Sources : Observatoire de l’égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication, Ministère de la Culture et de la Communication, Paris, mars 2015 / Brochure Où sont les femmes ?, SACD, Paris août 2014 /  Hyacinthe Ravet, Musiciennes, Enquête sur les femmes et la musique, Paris, Éditions Autrement, 2011.

Pour nous envoyer un courrier :
HF Île-de-France
Maison des Associations / Boîte 98
15 Passage Ramey
Paris 75018
France

Add us to your address book


Je ne veux pas recevoir les informations de HF Île-de-France

Email Marketing Powered by Mailchimp