Copy
L'actualité mensuelle du Centre des Hautes Etudes du Cyberespace
Voir dans un browser

L'édito

Penser les transformations numériques pour les anticiper


En 1994, était publié un rapport, resté fameux par son titre, « Les autoroutes de l’information ». Il fut écrit par Gérard Théry, Alain Bonnafé, Michel Guieysse et remis au Premier Ministre de l’époque, Edouard Balladur. Avec une vingtaine d’année de recul, sa lecture est particulièrement éclairante de ce que nous vivons aujourd’hui. Elle nous révèle comment trois hauts fonctionnaires reconnus pour leurs grandes compétences, voyaient l’avenir des réseaux numériques et le rôle qu’Internet allait y jouer. On lit en effet dans ce rapport que « son mode de fonctionnement coopératif n’est pas conçu pour offrir des services commerciaux. Sa large ouverture à tous types d’utilisateurs et de services fait apparaître ses limites, notamment son inaptitude à offrir des services de qualité en temps réel de voix ou d’images. » On lit plus loin, après une liste des limites de l’Internet de l’époque pointées par les rédacteurs du rapport : « Ce réseau est donc mal adapté à la fourniture de services commerciaux. »
 
Pour mesurer la saveur de cette histoire, dont les conséquences sur notre économie numérique se font sentir aujourd’hui encore, il faut rappeler qu’en juillet 1994, au moment même où ce rapport était publié, Jeff Bezos créait à Seattle Amazon qui allait devenir en moins de 15 ans le leader mondial de la fourniture de services commerciaux grâce à l’Internet.

Quels enseignements tirer de cette épisode malheureux ? Ils sont multiples. Nous en retenons un : il n'est pas possible de penser le futur numérique sans une compréhension approfondie des phénomènes à l'œuvre. Une projection linéaire sur la base des leçons du passé est inopérante. Notre ambition pour les auditeurs du CHECy est justement de leur offrir cette opportunité, unique en son genre, de prendre le temps nécessaire pour penser les transformations numériques, modifier leur regard sur les enjeux multiples qu'induisent les technologies exponentielles et se forger leur propre opinion, fruit du débat avec des intervenants de qualité et de l'intelligence collective cultivée lors des travaux de comités.


Henri d'Agrain, Directeur général du CHECy

Inscriptions ouvertes pour la session 2016-2017 du CHECy
En savoir plus
Principales activités des auditeurs du CHECy
au cours du mois de mai 2016
Bruno Hamon : exercice de gestion de crise cyber

Avec le concours de la société MIRCA, spécialisé dans le conseil en gestion de la cybersécurité, le CHECy a organisé pour les auditeurs le dernier des trois serious games inscrits au programme de cette session 2015/2016. Il avait pour thème la gestion d'une crise cyber dans une entreprise. Cet exercice s'est déroulé sur une journée particulièrement dense et riche en enseignements pour les auditeurs.

Chaque comité jouait le COMEX d'une société subissant une attaque cyber multiforme avec déni de service, vol de données clients et chantage. Les auditeurs s'étaient réparti les rôles des principaux membres du COMEX réuni dans son format de gestion de crise.

Au cours de la journée, ce scénario très dynamique a permis aux auditeurs de jouer quatre phases de la crise et de produire différents livrables. A la fin de chaque phase, chaque comité a présenté ses livrables dans le cadre d'un débat pour faire émerger les bonnes pratiques de la gestion d'une crise cyber. A la fin de chaque phase, les animateurs ont résumé ces bonnes pratiques et les facteurs déterminants de la gestion d'une crise de cette nature.

Cet exercice cyber est disponible pour les organisations publiques ou privées qui souhaiteraient renforcer la sensibilisation, les réflexes et les bonnes pratiques de ses dirigeants, face à la gestion d'une crise cyber.
Le CHECy sur la blockchain aux Lundis de l'IE

Le 23 mai 2016 les auditeurs du CHECy sont intervenus devant une salle comble aux Lundis de l’IE, organisés par le Cercle d’Intelligence Economique du MEDEF ILE-DE-FRANCE. Le thème : Le phénomène blockchain, quels enjeux, quels usages ?

La blockchain est le protocole qui sous-tend notamment les crypto-monnaies telles que le Bitcoin. Mais ses potentialités dépassent largement cet usage. Le protocole blockchain apporte la couche de confiance décentralisée qui manquait encore à l’Internet. Il est vraisemblable que le phénomène blockchain provoque, dans les mois et les années qui viennent, un véritable bouleversement de l’économie numérique. Toutes les grandes institutions mondiales, à commencer par celles du monde bancaire, se sont emparées du sujet.

Depuis le mois de septembre 2015, les auditeurs de la session 2015/2016 du Centre des Hautes Etudes du Cyberespace (CHECy) travaillent en comités sur le thème de la blockchain. Après une introduction du colloque par Henri d'Agrain, DG du CHECy, chaque comité a restitué ses travaux et présenté ses principales conclusions sur les crypto-monnaies, les smart contracts et les organisations autonomes décentralisées.

"Comment repenser la place de l’homme et sa relation au collectif, dans la société
numérique ?", 
par les auditeurs du comité 2

Dans le cadre des réflexions menées par les comités sur des thématiques particulières, les auditeurs du comité 2 ont présenté les résultats de leurs travaux sur la place de l'homme dans la société numérique.

Cette thématique est centrale dans le débat sur la transformation numérique des organisations, des entreprises, des administrations et de la société en général. Au cours de ce colloque, nous aurons fait un excellent tour d'horizon des cadres émergents, grâce au travail des auditeurs du comité 2. Des opinions divergentes se dégagent aussi, par exemple sur la nature générationnelle des adaptations qui s'opèrent.

Nous sommes sortis de cette discussion animés par la conviction d'une profonde mutation des relations au sein de l'entreprise et des adaptions qu'appellent ces paradigmes nouveaux pour le management.
Le CHECy propose une formation d'excellence aux enjeux de la transformation numérique pour des cadres et dirigeants des secteurs public et privé.
Découvrir le CHECy
Colloque CIGREF : Designer l'entreprise 2020

A l'invitation du Délégué général du CIGREF, les auditeurs du CHECy ont eu l'opportunité de participer à ce colloque sur le design de l'entreprise numérique en 2020.

Ce colloque s'est appuyé sur les résultats des 32 projets de recherche conduits par 51 laboratoires aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, menés dans le cadre des travaux de la Fondation CIGREF. Afin d’en restituer les conclusions, le CIGREF a mobilisé pour ce colloque 12 intervenants. Les «regards croisés» de chercheurs et de dirigeants impliqués dans cette transformation numérique ont permis de mettre en évidence les tensions, les opportunités et les risques liés à leurs approches innovantes du numérique.

Les 3 objectifs du colloque

  • Donner des clés de lecture sur les questions stratégiques concernant le futur numérique, à la lumière des changements à l’œuvre dans les modèles économiques et dans la société ;
  • Proposer de nouveaux modèles analytiques qui développent des approches innovantes du numérique, en mettant en évidence ses tensions, ses opportunités et ses risques ;
  • Organiser et promouvoir un dialogue fécond entre décideurs et chercheurs, autour de la question de l’intégration du numérique dans les entreprises et les organisations.
Le CHECy remercie chaleureusement  le CIGREF pour cette invitation qui aura permis aux auditeurs de mieux appréhender les changements que le numérique implique dans les entreprises.

 
Retrouvez en video et en tweets le colloque #blockchain du 24 mars 2016 à l'Assemblée nationale
Maître Isabelle Landreau : L'identité numérique
 
C'est avec beaucoup d'intérêt que les auditeurs ont écouté la conférence de Maître Isabelle Landreau sur l'identité numérique. Ce sujet est en effet polymorphe. Il n’existe pas de définition canonique de l’identité numérique, même si certains organismes ou entreprises sont tentés d'en retenir une définition cohérente avec les activités qu’ils déploient autour de cette notion. Le sociologue n'adoptera bien entendu pas la même définition que le fournisseur de solutions IAM (Identity and Access Management).

Maître Landreau nous a proposé une approche juridique de l'identité numérique. L’identité numérique est-elle constitutive de l’identité de l’individu ? Quels liens entre identité numérique et identité physique, ou entre anonymat et pseudonymat sur l’Internet ? L’Etat doit-il assumer, au profit de la collectivité nationale, une responsabilité sur l’identité numérique des citoyens ? Voici quelques-unes des questions auxquelles Isabelle Landreau a apporté une réponse avec un point de vue de juriste.

C'est également les questions que se poseront les auditeurs de la prochaine session du CHECy, en les développant largement. En effet, notre comité scientifique a retenu l’identité numérique et son caractère polymorphe comme thématique majeure de la prochaine session 2016/2017 du CHECy.
Meetup Blockchain avec Tech in Chartres, avec Laure de La Raudière, Quentin de Beauchesne

Henri d'Agrain, DG du CHECy, a eu le plaisir de présenter sa vision du phénomène blockchain, à l'invitation de Laure de La Raudière, députée de la 3ème circonscription d'Eure-et-Loir, lors d'un meetup organisé par Tech-In-Chartres le 26 mai. Cette séance a été particulièrement animée, avec de nombreuses questions d'un auditoire attentif et passionné. Il faut féliciter Loïc Boutet, le dynamique organisateur de ces meetups qui font de Chartres une place particulièrement dynamique en termes d'appropriation des thématiques numériques émergentes.

Retrouvez l'essentiel de l'intervention d'Henri d'Agrain dans un article publié sur le site Numérique2017.
 
Copyright © 2016 CHECy, All rights reserved.


Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire

Email Marketing Powered by MailChimp