Copy
L'actualité mensuelle du Centre des Hautes Etudes du Cyberespace
Voir dans un browser

L'édito

Quatre mois après le début de la première session, nous commençons l'année 2016 en considérant avec une grande fierté le chemin parcouru. Le CHECy est désormais un acteur reconnu de la transformation numérique, non seulement par son activité de formation au profit des auditeurs, mais également par ses contributions et analyses de haut niveau sur des sujets émergents comme la blockchain et ses usages dont plusieurs institutions, publiques et privées, se saisissent également.
 
Notre comité scientifique s'est réuni le 16 décembre pour orienter le travail engagé par la direction du CHECy pour préparer le programme de formation de la session 2016/2017. En effet, la dynamique de transformation que le numérique impose à la société, nous amène à évaluer chaque année les thématiques qui devront constituer le cœur de la réflexion portée par les auditeurs de la session à venir.
 
La sélection des auditeurs de la prochaine session est notre priorité pour ce début d'année 2016. Plusieurs institutions de premier plan nous ont déjà fait part de leur intérêt, soit pour renouveler la participation au programme de l'un de leurs collaborateurs, soit pour rejoindre le dispositif de formation. Nous sommes à la disposition de chacune de vos organisations pour vous orienter sur les démarches d'inscription et de sélection des candidats.

Pour 2016, nous ne nous risquerons pas au jeu des prévisions. Nous avons cependant une certitude, la révolution numérique ne fera pas de pause. Des pans entiers de la société seront à leur tour bousculés, et la blockchain, justement, pourrait bien s'en charger dans les mois qui viennent.

En vous remerciant de votre confiance, je vous souhaite, au nom de toute l'équipe de direction du CHECy, de son Président d'honneur, Philippe Dewost, de son Président, Benoît de Saint Sernin, et de tous les auditeurs et auditrices, une excellente année 2016. Nous vous adressons, à vous et à vos familles, tous nos vœux de bonheur et de succès pour cette nouvelle année.
 
Henri d'Agrain, Directeur général du CHECy
Découvrir le CHECy

Christiane Féral-Schuhl, "Droit et libertés à l'âge du numérique"

Maître Christiane Féral-Schuhl, ancien bâtonnier de l'Ordre des avocats du barreau de Paris (2012-2014), a co-présidé avec le député Christian Paul une commission parlementaire originale dont le titre était "Commission de réflexion sur le droit et les libertés à l’âge du numérique". Cette commission a rendu son rapport, Numérique et liberté : un nouvel âge démocratique le 8 octobre 2015 à Claude Bartolone, Président de l'Assemblée nationale.

Soutien de la première heure du CHECy, maître Féral-Schuhl nous a fait l'amitié de venir présenter les travaux de cette commission, la nature des débats qui les ont animés, les principales recommandations qu'elle a formulées.

Gérard Péliks, Cybermenaces et cybersécurité

Les auditeurs du CHECy travaillent actuellement sur les thématiques sécuritaires. La confiance est en effet la condition indispensable du développement d'opportunités culturelles, économiques ou sociétales dans le cyberespace. La cybersécurité, dans toutes ses dimensions, politique, stratégique, juridique, technique ou industrielle, occupe une part significative du programme de formation du CHECy.

Dans un exercice de pédagogie active dont il a le secret, Gérard Péliks a introduit la thématique de la cybersécurité. Dans une première partie, il a expliqué aux auditeurs quelles étaient les différentes menaces qui se développent dans le cyberespace, en illustrant son propos d'exemples significatifs et de leurs conséquences. Très clairement, une attaque massive sur une entreprise peut de nos jours avoir des conséquences très immédiates sur sa survie même.

Dans un deuxième temps, il a présenté les notions de base de la cybersécurité, de la sécurité périmétrique à la défense en profondeur, qu'aucun dirigeant ou cadre de haut niveau ne devrait désormais ignorer dans un monde massivement numérisé.
Deezer, un pure player de la musique numérique
Alexis de Gemini, Directeur général de Deezer France, est venu expliquer aux auditeurs du CHECy comment se construit le modèle d'affaire du leader français de la musique en ligne. Alors que le monde de la musique a connu de nombreux chamboulements au cours des trente dernières années, il était particulièrement intéressant de comprendre comment le numérique bouleverse ce secteur, quels en sont les facteurs déterminants et les conditions de succès d'un pure player français de la musique en streaming.
Comprendre les nouveaux business models, avec les principaux acteurs de la nouvelle économie, est l'un des axes majeurs de la formation du CHECy.

Gérard Péliks, la cryptologie

La cryptologie, une science aride et compliquée pensez-vous ? Gérard Péliks possède ce talent de rendre limpide des notions complexes, en illustrant son propos d'exemples simples et amusants. Les échanges de messages chiffrés, de clés symétriques ou asymétriques, de certificats et de signatures électroniques entre Bob et Alice, n'ont plus de secrets pour les auditeurs du CHECy.

La cryptologie et ses différentes branches sont désormais au cœur des échanges numériques. L'édifice de l'économie numérique repose entièrement sur la confiance que nous accordons aux procédés de chiffrement mis en œuvre pour sécuriser nos échanges et nos transactions. Comprendre comment ces procédés fonctionnent, comment ils évoluent, quelles sont les difficultés qu'ils posent, est donc absolument essentiel pour les auditeurs du CHECy.

Réunion du Comité Scientifique du CHECy le 16/12/15 au Sénat

A l’invitation de Jean-Marie Bockel, Sénateur du Haut-Rhin, ancien ministre, le comité scientifique du CHECy s’est réuni au Sénat mercredi 16 décembre pour définir les grands axes du programme de la session 2016-2017 et revenir sur l’expérience des quatre premiers mois du CHECy.

Parmi les thèmes évoqués pour les travaux de comité de la prochaine session, la souveraineté numérique, dans ses dimensions multiples, notamment en termes d’enjeux financiers et technologiques, de liens avec l’intelligence artificielle, et d’identité numérique.

Autour de Jean-Marie Bockel, étaient réunis Philippe Dewost, président d'honneur du CHECy, Christian Daviot, Jean-François Pépin, le général Marc Watin-Augouard, Marc Rénier, Benoît de Saint Sernin et Henri d’Agrain du CHECy.
Le CHECy vu par ses auditeurs
Lire

Bernard Benhamou, La souveraineté numérique, un enjeu stratégique pour l'Europe

Bernard Benhamou est un fin connaisseur de la gouvernance mondiale de l'Internet et de la société de l'information. Il a été notamment membre et conseiller de la délégation française au Sommet des Nations Unies sur la société de l'information puis délégué aux usages de l'internet. Aujourd'hui secrétaire général de l'Institut de la souveraineté numérique, qui a pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs concernés par les mutations numériques de nos sociétés et de faire connaître les nouveaux enjeux de la souveraineté numérique auprès des acteurs publics, des acteurs industriels ainsi que des citoyens.

Au cours de son intervention, Bernard Benhamou a développé devant les auditeurs les points suivants :
  • La gouvernance de l’internet est trop souvent résumée à la gouvernance des noms de domaine.
  • L’affaire Snowden a remis en question les fondamentaux de la confiance sur internet.
  • Internet est vulnérable car sensible à une crise de confiance systémique.
  • L’invalidation du Safe Harbour constitue le 1er acte de souveraineté numérique européenne.
Louis Naugès, La Révolution Informatique Industrielle
Louis Naugès est venu donner un grand coup de pied dans certaines des certitudes les plus solidement établies de nos auditeurs. Il a présenter ce qu'il nomme la Révolution Informatique Industrielle, à savoir le remplacement inéluctable, croissant et pour finir complet de l'informatique traditionnelle par les services délivrés par le cloud public. C'est une "bonne nouvelle" pour les entreprises, explique Louis Naugès, car le cloud public améliore de manière drastique la qualité et le coût des services informatiques.

Le hic, c'est que dans ce domaine du cloud public et du SaaS, la domination des fournisseurs américains est absolue ! Comment une économie peut-elle se développer si la ressource principale de son fonctionnement est maîtrisée par d'autres. La Chine ne s'y est pas trompée, explique Louis Naugès, en ayant décidé d'investir au cours des 10 prochaines années près de 350 Md$ dans les infrastructures cloud et les services associés.
Inscriptions pour la session du CHECy 2016-2017
Participer

Agenda

déplacements du CHECy

25/01/2016 - Forum International de la Cybersécurité 2016 (FIC) à Lille

18/02/2016 - Conférence
"Où en est l'humain face au numérique, premiers retours, premières pistes"  de la Chaire des Bernardins, "L'humain au défi du numérique".
Copyright © 2016 CHECy, All rights reserved.


Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire

Email Marketing Powered by Mailchimp