Copy
#052 - Jeudi 8 décembre 2016
Par Christophe Greuet  
L'ÉVÉNEMENT
Le nouveau pure-player Axios veut
réinventer les formats de news

Le co-fondateur de Politico, Jim VandeHei, a dévoilé cette semaine les contours de son nouveau pure-player, Axios, qu’il avait annoncé en janvier après son départ mouvementé du quotidien politique. Prévu pour un lancement fin janvier 2017, le support couvrira les secteurs de la politique, tech, business et médias. Axios a réuni en septembre dernier une levée de dix millions de dollars (Voir La Press Tech #044).
Dans une longue interview vidéo accordée au site ReCode, VandeHei explique ne plus croire au traitement actualité par les médias traditionnels, tels le New York Times, d’un format trop long pour fournir relativement peu d’informations. Ainsi, Axios se focalisera autour de deux supports principaux : les newsletters, à destination des professionnels, et les réseaux sociaux, qui cibleront les lecteurs les plus jeunes. VandeHei plaide pour un traitement court, parfois en image ou vidéo, qui livrera à sa cible l’essentiel de l’actualité sans se départir d’une réelle expertise. Axios se focalisera sur deux réseaux principaux, Facebook et Snapchat, VandeHei estimant pour ce dernier que la rubrique Discover, réservées aux médias, propose “la meilleure expérience utilisateur du secteur” pour la lecture de news.
Financé par la publicité pendant sa première année d’existence, Axios devrait proposer ensuite des abonnements au prix très élevé (VandeHei parle de 10 000 $ par an), destinés aux entreprises, organisations et particuliers très fortunés souhaitant bénéficier d’une information rigoureuse et pointue sur un domaine d’expertise particulier.

Lire l'article (EN) sur Vanity Fair

LES NEWS
Le nouveau site The Outline
redéfinit l’actu au format vertical

Annoncé début janvier (Voir La Press tech #018) par Joshua Topolsky, co-fondateur de The Verge, le nouveau site The Outline a été mis en ligne lundi. Ce support au format et à la navigation radicalement innovantes dépoussière le modèle du site de news. Afin de s’adapter à un visionnage vertical, familier des utilisateurs de smartphones et des abonnés de Snapchat, Topolsky s’est inspiré (lui aussi !) de la navigation de Discover afin de présenter l’actu sous forme de “cartes” que l’on peut feuilleter à l’écran. Les articles se présentent ensuite en “slides” qui se succèdent sur une même page. Les annonceurs, ne sont pas écartés d’une présentation novatrice puisque les publicités sont elles aussi adaptées à un format vertical, proches des publicités dans les magazines, puis intégrées sous forme éditorialisée à l‘intérieur des articles. Bien qu’un peu déstabilisant au premier regard, The Outline promet une expérience de lecture hors des sentiers battus, particulièrement sur mobile. Une première réussite donc pour Topolsky, qui doit désormais valider le modèle économique de sa publication.

Lire l'article (EN) sur Wall Street Journal

Pour contrer Snapchat, Facebook développe
une section dédiée aux médias

Malgré une récente chute de fréquentation (voir ci-dessous), la rubrique Discover de Snapchat reste le support le plus convoité par les médias. Preuve en est le projet de Facebook, dévoilé cette semaine par Business Insider, de développer une rubrique similaire dont les contenus seraient créées par des médias partenaires. Appelé Collections, le projet permettrait aux éditeurs de proposer une sélection des articles, brèves sous formes de listes, ou des vidéos, qui apparaîtraient sur le mur de leurs abonnés. Selon BI, plusieurs éditeurs auraient été déjà été contactés afin de travailler sur le concept, sans que Facebook ait toutefois donné de date précise de lancement. Si l’on ignore comment cette idée a été reçue par les médias, Facebook peine à créer des supports de curation : en novembre 2015, le réseau social avait testé l’application dédiée l’application dédiée Notify (Voir La Press Tech #009), qui avait été abandonnée seulement sept mois plus tard, afin de donner leur chance aux nouveaux “bots” de médias dans Messenger, qui permettent aux éditeurs d’envoyer automatiquement une sélection d’articles dans l’application de messagerie.

Lire l'article (EN) sur Business Insider

Le Pape François compare la publication
de “fake news” à un “péché”

La polémique autour de la publication de “fake news”, ou fausses informations engagées très populaires sur les réseaux sociaux en période électorale (Voir La Press Tech #050) fait rage jusqu’au Vatican ! Dans une interview au magazine catholique flamand Tertio, le Pape François a comparé la publication d’informations mensongères à un “péché” duquel les médias doivent à tout prix se protéger en favorisant “clarté et transparence”. S’excusant du vocabulaire employé, le Pape a également qualifié le phénomène de “cropophilie” (goût pour les excréments) qui favoriserait la “tendance à la coprophagie du public”. Lors de la campagne présidentielle américaine, le Pape François avait été au centre de la “fake news” devenue la plus populaire sur les réseaux sociaux. Le site pro-républicain Ending The Fed avait annoncé son soutien à Donald Trump, article qui avait recueilli près d’un million d’engagements (likes, commentaires, partages) sur Facebook, selon Buzzfeed News.

Lire l'article (EN) sur The Guardian

EN BREF
La nouvelle version de Snapchat fait chuter
la fréquentation de Discover

Très populaire chez les “millenials” afin de découvrir des contenus produits par une sélection de médias, la rubrique Discover de l’application Snapchat souffrirait d’une importante chute de fréquentation. Certains éditeurs parlent d’une perte de 33% de leur audience, assure le site Digiday. En cause : la nouvelle version de Snapchat a déplacé l’accès à Discover du haut du mur des abonnés au bas de la page. Ce qui n’aide pas fidéliser à fidéliser les lecteurs les plus volatiles des contenus Discover, qui restent encore une majorité.

Google NewsLab lance un programme
de formation pour les écoles de journalisme

L’initiative NewsLab qui permet aux journalistes de mieux utiliser les outils Google se décline dans les universités. La structure a annoncé cette semaine la création de Google NewsLab University Network, un programme d’accompagnement aux enseignants et étudiants des écoles de journalisme. Des formations internes ou en ligne seront proposées aux établissements, en se focalisant sur des sujets aussi divers que les statistiques, la vérification des informations, le journalisme immersif ou le data journalisme. Une cinquantaine d’établissements internationaux, dont le CFJ à Paris, s’associent au projet pour son lancement.

                           
lapresstech.co   |   @LaPressTech   |   #PressTech
Copyright © 2016 La Press Tech, Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Contactez-nous    Désinscription    Mise à jour des préferences






This email was sent to <<Adresse email>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
La Press Tech · -- · -- · Montpellier 34070 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp