View this email in your browser

VOILA L'ÉTÉ, VOILA L'ÉTÉ !

Sur ces paroles des Négresses vertes, nous avions envie de vous souhaiter de belles vacances et de faire un point retour sur l'actualité européenne de ce 1er semestre.
Plus qu'une newsletter traditionnelle, voici un condensé d'informations (et non d'actualités) européennes pour prendre du recul sur les mois passés et mieux appréhender les réalités à venir.
Mais cette newsletter reste aussi l'occasion de vous parler d'Interphaz, de nos derniÚres actualités, de notre rentrée!

Bonne lecture et bel été!

RAPPELS GENERAUX

Le week end du 25-26 mai, 388 millions d'Ă©lecteurs ont Ă©lu leurs 751 reprĂ©sentants au Parlement europĂ©en. L’équilibre gĂ©nĂ©ral de l’assemblĂ©e parlementaire reste relativement similaire. Les conservateurs du Parti Populaire europĂ©en (PPE) restent la premiĂšre force avec 212 Ă©lus. Ils sont suivis des socialistes (186 siĂšges), des libĂ©raux-dĂ©mocrates (70 siĂšges), des Ă©cologistes (55 siĂšges) et de la gauche radicale (43 siĂšges). MĂȘme si le PPE et le S&D restent les principales forces de l’hĂ©micycle, ils ne disposent plus de la majoritĂ© Ă  eux deux - une premiĂšre depuis plus de 20 ans. 

C’est pourtant la victoire des partis eurosceptiques dans trois pays, la France, le Royaume Uni et le Danemark qui a retenu l’attention, ce qui fait rentrer 140 dĂ©putĂ©s europhobes au Parlement EuropĂ©en. On peut nĂ©anmoins noter le recul des partis d’extrĂȘme droite aux Pays Bas et dans les pays d’Europe centrale et orientale. Enfin, ces partis devraient difficilement parler d'une voix commune eu Ă©gard la divergence de points de vue qu'ils peuvent avoir.
 

La participation europĂ©enne moyenne est restĂ©e stable Ă  43 % mais le taux d’abstention dans les nouveaux Ă©tats membres de l’Est est flagrant, atteignant jusqu'Ă  80% en RĂ©publique TchĂšque et 87% en Slovaquie.
AprĂšs plusieurs sommets visant Ă  composer le nouvel exĂ©cutif europĂ©en, c’est finalement le mardi 3 juillet que les pays membres de l’Union europĂ©enne se sont mis d’accord sur la nomination des nouveaux dirigeants des organes europĂ©ens.
L’ancien ministre des affaires Ă©trangĂšres espagnoles, 
Josep Borrelet l’ancien Premier ministre belge Charles Michel,  sont amenĂ©s Ă  rallier la diplomatie europĂ©enne et la tĂȘte du Conseil europĂ©en. Un ticket fĂ©minin et  franco-allemand sort Ă©galement du lot avec les nominations d’Ursula Von Der Leyen et l’ancienne directrice du FMI Christine Lagarde respectivement Ă  la tĂȘte de la Commission europĂ©enne et celle de la Banque Centrale EuropĂ©enne.

ET EN FRANCE? 

La France compte dĂ©sormais 79 dĂ©putĂ©s, et avec 23,31% des suffrages, le parti du Rassemblement national se place en tĂȘte pour la premiĂšre fois depuis sa crĂ©ation. Il s’inscrit donc dans une succession de progrĂšs Ă©lectoraux ininterrompue depuis 2 ans et se dĂ©crit comme “ le premier parti de France”.

La coalition Renaissance (La RĂ©publique en Marche, MoDem) arrive deuxiĂšme avec 22,41%, suivi d’Europe Ecologie Les Verts avec 13,47%. Si l’abstention a pour la premiĂšre fois cessĂ© d’augmenter depuis les Ă©lections de 1979, elle reste largement au dessus de la moyenne, Ă  56,5%. Vous voulez connaitre les visages de vos nouveaux reprĂ©sentants europĂ©ens en France, prenez le temps de regarder ic

ET NOS ACTIONS INTERPHAZ ?

En tant que Centre Europe Direct et afin de faire le lien avec les élections, nous avons proposé une programmation riche et variée d'actions sur le 1er semestre pour inviter les gens à se questionner et à prendre du recul sur les réalités européennes.

En prĂ©vision du week-end  Ă©lectoral, nous avons proposĂ© un spectacle de thĂ©Ăątre faisant le procĂšs de l’Europe sous toutes ses coutures:
L’Europe Ă  la barre, rĂ©alisĂ© par les TĂȘtes de l’art. Cette piĂšce permet au public de s’interroger sur le fonctionnement de l’Europe et au delĂ  incite Ă  aller voter pour la changer.

Nous avons aussi profitĂ© de la journĂ©e de l’Europe (9 mai) et du Festival de l’environnement et des solidaritĂ©s (18 mai Ă  Lille) pour faire de la sensibilisation autour des Ă©lections, en proposant plusieurs actions variĂ©es que vous pouvez retrouver dans notre newsletter prĂ©cĂ©dente.

    Pour en savoir plus 

RAPPELS GENERAUX

La protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique font l’objet d’une action commune de l’Union EuropĂ©enne. Depuis la contribution des pays europĂ©ens Ă  la signature des accords de Paris en 2015, les efforts n’ont pas stoppĂ©. Le 27 mars 2019, deux lois importantes ont Ă©tĂ© votĂ©es ce qui reprĂ©sente un tournant dans la politique environnementale:

  • le projet de rĂ©duction de 37,5% des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre des voitures neuves d’ici Ă  2030
  • les dĂ©putĂ©s ont votĂ© Ă  une large majoritĂ© la fin des produits en plastique Ă  usage unique dans l’Union EuropĂ©enne et ce Ă  partir de 2021

Mais en dĂ©pit des engagements pris et des premiers rĂ©sultats obtenus, les instances europĂ©ennes restent rĂ©guliĂšrement critiquĂ©s. L’action europĂ©enne concernant les perturbateurs endocriniens ou le glyphosate est accusĂ©e de privilĂ©gier les intĂ©rĂȘts des lobbies aux enjeux environnementaux. En effet, le parlement europĂ©en a repoussĂ© la date d’expiration de l’autorisation du glyphosate en Europe Ă  2022 et a prĂ©fĂ©rĂ© votĂ© en faveur de procĂ©dures plus transparentes (16 janvier 2019).

Enfin, de maniÚre plus pro-active, plusieurs programmes européens concourent à créer de l'innovation liées aux énergies propres, à l'instar du programme Horizon 2020.

 

ET NOS ACTIONS INTERPHAZ ?

Dans le cadre de son projet d’UniversitĂ© Populaire et Permanente de la Jeunesse, Interphaz travaille beaucoup sur la question de la transition Ă©cologique auprĂšs du public 16-30 ans.
En effet, en mars s’est tenu un premier temps, la soirĂ©e Tour d’Horizon #3, permettant Ă  des jeunes de la mĂ©tropole europĂ©enne lilloise de faire dĂ©couvrir leurs initiatives sur le territoire (potager partagĂ©s, festival Ă©cologique, ramassage bĂ©nĂ©vole de compost, clean walk). Ce fut l’occasion de prĂ©senter l’émission radio animĂ©e par des jeunes de l’UPPJ de janvier Ă  juin 2019 “Agissons” sur cette thĂ©matique. L’idĂ©e Ă©tait de rĂ©pondre au mouvement europĂ©en Youth for Climate, en montrant que dans notre territoire des jeunes s’impliquent aussi, inspirant ainsi d’autres Ă  entreprendre des initiatives.

Afin de poursuivre une rĂ©flexion sur la question de la transition Ă©cologique Ă  l’échelle mĂ©tropolitaine et europĂ©enne 3 jours autour de la transition Ă©cologique ont Ă©tĂ© organisĂ©s avec la Ville de Lille autour du projet MOLOC.

Ce projet Interreg Europe rĂ©alisĂ© avec les villes de Katowice, Suceava, Turin et Hambourg interroge la ville bas-carbone. AprĂšs avoir pu Ă©couter les prĂ©sentations des actions de chaque ville et visiter les projets insufflĂ©s sur le terrain lillois, les participants ont pu dĂ©battre lors d’un idĂ©athon, Ă  la Maison RĂ©gionale de l’Environnement et des SolidaritĂ©s, sur leur vision et impressions du mouvement de transition Ă©cologique sur la mĂ©tropole.

Nous préparons également plusieurs temps forts pour la rentrée sur le sujet: conférences, ateliers et bien sûr notre Parking Day le vendredi 20 septembre!
    Pour en savoir plus 
RAPPELS GENERAUX

VotĂ© en 2016 avec un taux de  51,9 % pour “leave”, le Brexit (British exit) doit permettre au Royaume-Uni de sortir de l’Union EuropĂ©enne. 

Initialement fixé au 29 mars 2019, il a finalement été reporté au 31 octobre 2019 suite à une décision datant du 10 avril 2019.

Entre temps, la principale actrice de cette sortie, Theresa May, a démissionné 2 jours avant les élections européennes.

La premiĂšre ministre britannique n’a pas rĂ©ussi Ă  faire passer l’accord sur la sortie du Royaume-Uni, nĂ©gociĂ© avec l’UE pendant deux ans avec le parlement.  Boris Johnson, ancien maire de Londres (2008-2016), semble bien parti pour la remplacer. Il est connu pour ĂȘtre partisan d’un ‘Brexit dur’, c’est Ă  dire une sortie purement et simplement du cadre politique, Ă©conomique et financier de l'Union EuropĂ©enne - un scĂ©nario de Brexit qu’on essaye d’éviter en vue de ses effets lourds sur l’économie et la sociĂ©tĂ© du Royaume Uni... mais aussi sur notre rĂ©gion comme nous avions pu l'Ă©voquer le 26 fĂ©vrier.

Les britanniques, avec une premiĂšre ministre par intĂ©rim, ont donc votĂ© pour 73 dĂ©putĂ©s europĂ©ens qui ne devraient pas rester longtemps au Parlement. AprĂšs la sortie du Royaume-Uni, les siĂšges au parlement europĂ©en vont se rĂ©duire de 751 Ă  705. Les 46 seraient laissĂ©s vacants pour d'Ă©ventuels futurs Ă©largissements et les 27 siĂšges britanniques restant vont ĂȘtre rĂ©partis entre les pays selon la situation dĂ©mographique. A titre d'exemple, la France a actuellement 74 dĂ©putĂ©s mais a votĂ© pour 79 dĂ©putĂ©s.

En attendant, les dĂ©putĂ©s britanniques en poste ont dĂ©cidĂ© de tourner le dos pendant l’hymne europĂ©en lors de l’inauguration du nouveau parlement europĂ©en Ă  Strasbourg le 2 juillet, rĂ©vĂ©lant ainsi leur positionnement vis-Ă -vis de l’Europe.

ET INTERPHAZ DANS TOUT Ă‡A?

Le 26 fĂ©vrier, Interphaz au titre de ses missions Centre Europe Direct a organisĂ© une journĂ©e consacrĂ©e aux impacts possibles du Brexit sur la culture et l’économie en rĂ©gion Hauts-de-France.

Une belle occasion pour  mixer les publics avec diffĂ©rentes propositions culturelles:
- un atelier de cuisine Ă  l’Avant-goĂ»t de la Cuisine Commune de Fives
- une conférence avec le
rĂ©seau LIKE et Holly Aylett de la Coalition Britannique pour la DiversitĂ© Culturelle afin d’évoquer l’impact du Brexit sur l’industrie culturelle (audiovisuelle, musicale
) anglaise et française
- une confĂ©rence autour de l'impact du Brexit avec Thierry Chopin, professeur Ă  l’ESPOL de Lille, et Sylvie Herlem conseilleĂšre international spĂ©cialisĂ©e sur le Brexit Ă  la CCI Hauts-de-France. Ils ont pu prĂ©senter un panorama de l’historique du Brexit mais aussi Ă©voquer les rĂ©alitĂ©s des entreprises nordistes travaillant actuellement avec l’Angleterre.

De plus, nous avons animĂ© des temps au lycĂ©e Queneau de Villeneuve d’Ascq pour parler du Brexit avec les Ă©lĂšves et les faire rĂ©flĂ©chir sur ce que cela peut vouloir dire de quitter l’Europe.


    Pour en savoir plus 

Les femmes représentent 52% de la population européenne.

Cependant les derniĂšres statistiques montrent que les femmes en Europe sont sous-reprĂ©sentĂ©es aux postes Ă  responsabilitĂ©s dans le monde politique et celui des affaires et qu’elles gagnent toujours 16% de moins en moyenne que les hommes au sein de l’UE.
Plus d'une femme sur trois dans l’UE a fait l’objet de violences physiques et/ou sexuelles aprĂšs l’ñge de 15 ans. 

L’égalitĂ© entre femmes et hommes constitue une valeur fondamentale de l’UE remontant au traitĂ© de Rome en 1957.

La Commission EuropĂ©enne a publiĂ© en mars 2019 une brochure qui informe sur les actions de l’Union europĂ©enne en faveur des femmes Ă  l’heure actuelle et qui met en avant les problĂ©matiques persistantes dans la lutte pour les droits de femmes. Suite aux Ă©lections europĂ©ennes, une participation croissante des femmes au niveau institutionnel de l’UE est Ă  souligner : deux femmes sont nominĂ©es pour des postes clĂ©s dans l’UE. A la fois l’ancienne ministre de la dĂ©fense allemande Ursula Von Der Leyen pour la prĂ©sidence de la Commission EuropĂ©enne et la directrice française du Fonds monĂ©taire international Christine Lagarde pour la prĂ©sidence de la Banque Centrale.

De plus la part de femmes au Parlement EuropĂ©en augmente lĂ©gĂšrement avec les Ă©lections europĂ©ennes (de 36% Ă  40%).  

 

ET INTERPHAZ DANS TOUT Ă‡A?

En lien avec nos missions Centre Europe Direct, nous avons proposé en amont de la journée de la femme du 8 mars, un ciné-débat le 7 mars autour du film Woman at war de Benedikt Erlingsson.



Ce film a pour thĂ©matique principale la dĂ©fense de l’environnement mais l’on peut aussi le voir comme une ode au courage de la femme, notamment Ă  travers le combat sans relĂąche de l'hĂ©roĂŻne Halla. Le film passe haut la main le test Bechdel qui Ă  travers 3 questions tend Ă  montrer la non reprĂ©sentation ou la simplification des rĂŽles de femmes dans le cinĂ©ma.

Une soirée animée par 3 femmes: Barbara Nicoloso pour Virage Energie, la représentante du Bureau du Parlement européen en France, Isabelle Coustet et Stéphanie Bost pour Interphaz.

L’Europe, depuis sa construction, a toujours Ă©tĂ© un foyer de migrations. Elle a accueilli de maniĂšre ouverte de nombreux Ă©trangers notamment pour pallier son manque de main d’oeuvre. Le solde migratoire est par ailleurs l'Ă©lĂ©ment principal de la croissance dĂ©mographique europĂ©enne depuis le dĂ©but des annĂ©es 1990. Pourtant, aujourd’hui,  moins d’immigrĂ©s arrivent en Europe munis d'un contrat de travail. Ils ont cĂ©dĂ© leur place Ă  une nouvelle catĂ©gorie, les migrants irrĂ©guliers. Il existe plusieurs typologies de migration (de travail, migrant Ă©conomique, migrant en situation irrĂ©guliĂšre). Les discours populistes extrapolent les chiffres liĂ©s Ă  la migration et aux rĂ©sidents non europĂ©ens alors que  sur 512 millions d'habitants, l'Union europĂ©enne compte 22 millions de citoyens non-europĂ©ens, soit environ 4% de sa population (chiffres Eurostat 2016). Les causes de dĂ©part sont aussi trĂšs variĂ©es : environnement et rĂ©chauffement climatique, guerres, urbanisation des pays du sud, accĂšs Ă  l’énergie, pĂ©nuries de main d’Ɠuvre au nord, crises politiques, inĂ©galitĂ©s du dĂ©veloppement humain.

La politique migratoire actuelle de l’Union europĂ©enne reste un sujet controversĂ©. La question de la rĂ©partition des demandeurs d’asile n’est pas rĂ©glĂ©. La convention de Dublin dĂ©termine que l’examen d’une demande d’asile est confiĂ© au premier pays dans lequel ce migrant est arrivĂ©.  Les pays comme la GrĂšce ou l’Italie demandent Ă  l’Europe d’établir des quotas pour ne pas gĂ©rer seuls leur grand nombre de demandes d’asile liĂ© Ă  leur situation gĂ©ographique. En outre la politique europĂ©enne d’immigration est de plus en plus axĂ© vers la question de sĂ©curitĂ©, le budget de l’agence FRONTEX, qui coordonne la surveillance de frontiĂšres europĂ©ennes, sera d'ailleurs renforcĂ© dans ce but Ă  partir de 2021.

ET INTERPHAZ DANS TOUT Ă‡A ?






En lien avec nos missions Centre Europe Direct, nous avons proposé du 2 au 4 avril un Colloque sur les Migrations aux cÎtés de nombreux partenaires engagés sur la question sur le territoire métropolitain.
L'occasion de présenter des acteurs, des outils, des actions portées par les jeunes et d'évoquer les réponses européennes sur le sujet.

Prenez le temps de lire notre bilan >> ici <<

    Pour en savoir plus 

Manifestations & occupations

La société civile de République TchÚque manifeste dans les rues depuis fin avril 2019
, un des plus gros rassemblements citoyens depuis 30 ans. L’objectif des manifestants est d’obtenir la dĂ©mission du Premier Ministre Andrej Babis, accusĂ©e de conflits d’intĂ©rĂȘts, et la ministre de la Justice  Marie Benesova qui soutiendrait le chef du gouvernement. Ce dernier, au pouvoir depuis plus d’un an et demi, continuerait de recevoir des fonds europĂ©ens versĂ©s Ă  son ancien groupe d’agroalimentaire, Agrofert. Bruxelles rĂ©clame Ă  la RĂ©publique TchĂšque 17,4 millions d’euros. Alors que la premiĂšre manifestation a rassemblĂ© plus de 120 000 personnes sur la place Venceslas Ă  Prague, l’ONG organisatrice “ Million de moments pour la dĂ©mocratie” a annoncĂ© 250 0000 manifestants le 23 juin 2019. La RĂ©publique TchĂšque vit actuellement une pĂ©riode sans prĂ©cĂ©dents: ces manifestations sont les plus grands rassemblements citoyens et dĂ©mocratiques depuis la chute du communisme.

A l'image de la Roumanie oĂč la sociĂ©tĂ© est dans la rue depuis des mois, la population tchĂšque espĂšre destituer son chef de l'exĂ©cutif. Les Roumains sont en effet parvenus Ă  faire tomber
Liviu Dragnea en mai dernier qui est désormais derriÚre les barreaux.

D’autres mouvements citoyens se mobilisent dans toute l’Europe et Ă  ses abords, notamment en Serbie. Le rassemblement est nĂ© aprĂšs l’attaque du chef de file du parti de gauche serbe, Borko Stefanovic, le 23 novembre 2018 Ă  Krusevac. Depuis dĂ©cembre 2018, des milliers de serbes dĂ©filent alors chaque week-end afin de dĂ©noncer la violence du rĂ©gime du prĂ©sident, Aleksandar Vucic. 

L’élection du prĂ©sident en 2017 a entraĂźnĂ© le durcissement du rĂ©gime et la dĂ©gradation des conditions de vie des habitants, poussant de nombreux serbes Ă  quitter le pays. C’est aussi le silence de l’Europe qui est mis en cause par les manifestants, oĂč les pays occidentaux soutiennent le nouveau rĂ©gime, le pensant pro-europĂ©en et capable de rĂ©soudre le conflit du Kosovo. ConsĂ©quence: moins de 50% des serbes sont aujourd’hui favorables Ă  l’adhĂ©sion du pays Ă  l’Union EuropĂ©enne, procĂ©dure qui s’éternise depuis 2009.

La France a Ă©galement connu un mouvement citoyen de grande ampleur avec les gilets jaunes. La hausse des prix du carburant - en particulier la hausse de la taxe carbone prĂ©vue en janvier 2019 - et la dĂ©gradation des conditions de vie dĂ©clenchent le 17 novembre 2019 des manifestations de masse par la sociĂ©tĂ© civile, les syndicats et certains partis politiques. Le mouvement n’a fait que s’étendre, rassemblant des mĂ©contentements qui vont au-delĂ  du prix des carburants, comme le coĂ»t de la vie et le sentiment d’abandon des pouvoirs publics.

Ces revendications citoyennes ont poussé la Commission européenne a enregistrer trois nouvelles initiatives citoyennes: «Un prix pour le carbone pour lutter contre le changement climatique», «Cultiver les progrÚs scientifiques: les cultures sont importantes», et «Mettons fin à l'Úre du plastique en Europe».

ET INTERPHAZ DANS TOUT Ă‡A ?

Nos actions visent Ă   renforcer la prise de conscience sur l'impact que la sociĂ©tĂ© civile peut avoir. Notre travail sur les Communs et sur la constructions des politiques publiques en communs contribue directement Ă  renforcer la reconnaissance des mouvements citoyens.
Nous restons attachés à la démocratie représentative et souhaitons renforcer de plus larges coopérations entre ces mouvements bottom-up et les logiques top-down des institutions.

Pour mieux parler de la Roumanie, nous avons également proposé un cycle de trois jours consacré au pays du 12 au 14 juin.

 

    Pour en savoir plus 
>> SAVE THE DOC >> 

Etre bénévole, nous sommes convaincus
que cela apporte de nombreuses compétences et
qu'il est temps de les rendre lisibles et visibles.

REQUAPASS travaille dans ce sens et se nourrit des nombreuses autres initiatives européennes qui vont dans ce sens.

Interphaz est fiĂšre du travail accompli ces derniers mois dans le cadre du projet INTERREG autour d'un outil de vulgarisation sur les compĂ©tences associatives.
L'outil a été inauguré le
 1er juillet 2019 autour de nombreux autres acteurs associatifs lors du temps fort organisĂ© par Le Mouvement Associatif.
Pour retrouver le document en PDF c'est ici :
REQUAPASS
>> SAVE THE DATE >> 
Les occupations transitoires et temporaires remodĂšlent peu Ă  peu notre maniĂšre de penser la ville, de faire la ville, de penser les mĂ©tiers de la ville.
 
A l'occasion des 
JournĂ©es Nationales de l'ArchitectureInterphaz vous propose de rĂ©flĂ©chir Ă  son impact en rĂ©gion et
Ă  mieux comprendre les rĂ©alitĂ©s europĂ©ennes sur le sujet.

 
Entre design, politiques publiques et territoires résilients, nous avons hùte de creuser le sujet avec vous!
>> SAVE THE DATE >> 
 
UPPJ
BOURSE AUX OUTILS - EUROPE

 
Dans le cadre de notre UniversitĂ© Populaire et Permanente de la Jeunesse et de nos missions Centre Europe Direct,

Interphaz organise une bourse aux outils autour de l'Europe et des jeunes.

Échanger sur les pratiques de chacun sur nos maniĂšres de parler d'Europe aux jeunes, recenser les outils et acteurs qui interviennent sur cette thĂ©matique.

RĂ©servez votre 13 septembre !
>> SAVE THE DATE >> 

JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE -
21 SEPTEMBRE

 
Prenez note et préparez vos baskets!

Interphaz - Centre Europe Direct vous propose un jeu de piste a la dĂ©couverte de ce qui fait Europe Ă  Fives. 

Des Ă©nigmes et des rĂ©compenses vous permettront de dĂ©couvrir les lieux financĂ©s par l'Europe  et son influence sur le territoire tout en vous amusant !
CANDIDATURES 

Interphaz propose TROIS MISSIONS
de service civique de mi-octobre 2019 Ă  mi-juin 2020


1/ L'une autour de projets participatifs

2/ L'autre autour des cultures européennes

3/ La derniĂšre autour de la jeunesse et le Festival des Voyageurs Alternatifs

 
N'hésitez pas à nous envoyer vos CV et lettre de motivation
ou à faire tourner dans votre réseau !

DATE LIMITE : 15 SEPTEMBRE 2019

contact: stephanie.bost@interphaz.org

Disponible sur http://www.interphaz.org/candidature/
NOUS SOUTENIR !!



VOUS AIMEZ NOS PROJETS?
VOUS AIMEZ NOS IDEES, NOS ACTIONS?


Pour nous soutenir, nous appuyer dans nos projets et nous montrer que nous comptons pour vous, n'hésitez pas à adhérer à Interphaz


https://www.helloasso.com/associations/interphaz/adhesions/adhesion
Facebook
Website
Email
YouTube
Twitter
Instagram
LinkedIn
INTERPHAZ est une association loi 1901. Ses membres travaillent Ă  promouvoir
une citoyenneté active ici et ailleurs.
Structure d’éducation populaire, INTERPHAZ contribue Ă 
promouvoir l'usage des espaces publics et des communs.
Copyright © *|2019|* *|Interphaz|*, All rights reserved.
*|Liste de diffusion Newsletter Interphaz|*

Our mailing address is:
contact@interphaz.org

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Association Interphaz · Maison des Associations · 72 rue Royale · Lille 59000 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp