Copy
ReCube, l'économie circulaire dans les pays émergents.
View this email in your browser
Bonjour à tous!

Il y a 7 semaines déjà nous découvrions la ville de Mexico par les airs en la survolant pendant près de 20 minutes. Le visage collé au hublot, nous avons étés saisis par son immensité (près de 20 millions d’habitants) et son caractère enclavé au sein des  montagnes. Il faut connaitre quelques spécificités de la ville pour saisir l’ampleur des défis auxquels est confrontée sa population.  
Construite sur un marécage asséché suite aux conquêtes hispaniques, Mexico s’enfonce de quelques centimètres par an, de manière inégale selon le poids des constructions et il est extrêmement compliqué de construire un réseau de distribution d’eau potable dans ces conditions. Il n’existe pas de plan d’urbanisme pour la plupart des quartiers de la ville qui se développe de façon anarchique et exponentielle. Les principales décharges de Mexico ont fermé il y a quelques années et les déchets doivent désormais parcourir des dizaines voire des centaines de kilomètres en camion pour être entreposés au-delà des montagnes.
 
L’eau, les déchets et les transports sont des problématiques majeures pour la ville qui tente d’y répondre tant bien que mal. Les entrepreneurs avec lesquels nous avons travaillé tentent eux aussi d’apporter des solutions en proposant des modèles alternatifs, basés sur le réemploi (Kitcel), le recyclage (Sistema Biobolsa) et les circuits courts d’approvisionnement en matière premières (Echale a tu Casa).
 
Ces entrepreneurs sont des pionniers du développement durable dans un pays ou le concept reste très peu développé. Les subventions accordées par le gouvernement Mexicain dans ce domaine sont faibles voire inexistantes et ces solutions ont donc l’avantage d’être économiquement viable. Nous avons cependant relevé la faible croissance de ces structures, preuve de la difficulté pour une entreprise d’allier à la fois performance économique, sociale et environnementale. Et pourtant ces entrepreneurs répondent à certains des grands défis auxquels fait face la ville de Mexico et le pays en prouvant par l’exemple que l’économie circulaire peut être une solution pertinente et souhaitable.
Histoires d'entrepreneurs

Marisa Cuevas Flores – Fondatrice de Kitcel.
Au Mexique, 600 000 tonnes de polystyrène sont produites chaque année. Composé à 98% d’air, un seul kilogramme de ce matériau très léger occupe un volume démentiel et pourtant, moins de 2 % de ce polystyrène est recyclé. Marissa, la fondatrice de Kitcel // Reutilizadora de unicel a réussi à transformer ce fléau en business :
son entreprise commercialise un produit qui recycle totalement le polystyrène, et ce à un coût commercialement compétitif pour le transformer en un vernis pour bois éco-conçu. Marissa a installé des points de collecte du polystyrène dans Mexico et sensibilise ainsi les citoyens à la valeur qu’ont leurs déchets. Sachant qu’un litre de vernis permet de valoriser 100 verres en polystyrène, on vous laisse calculer le potentiel de l’initiative ! Aujourd’hui et après 18 mois d’existence, ce sont plus de 400 citoyens mobilisés et sensibilisés à une problématique essentielle pour la ville de Mexico et la plupart des mégalopoles où nous travaillerons : la gestion des déchets en milieu urbain dense. Il reste aujourd’hui de nombreux défis à relever pour Marissa qui travaille avec des designers sur de nouveaux produits à base de polystyrène recyclé.

Retrouvez toute l’actualité de Kitcel sur  son site internet ou sa page facebook !

 
 
Alex Eaton -  Fondateur de Sistema Biobolsa
En milieu rural, les exploitations agricoles produisent chaque jour de grandes quantités de déchets organiques qui sont en général épandues à même le sol. En plus d’être une catastrophe sanitaire, la décomposition de ces déchets génère d’énormes quantités de méthane, gaz à fort effet de serre.

 
C’est là qu’Alex Eaton, fondateur de Sistema Biobolsa intervient. Nous avons rencontré cet ex-consultant en environnement qui développe et vend des « biométhaniseurs » au Mexique. Le concept est simple : les déchets sont stockés dans son installation et le méthane produit est récupéré pour être valorisé afin de générer de l’électricité ou servir de gaz de cuisson.
Cette source d’énergie se substitue au bois ou gaz naturel auparavant utilisé pour générer de l’énergie. Avec 2200 unités installées, Sistema Biobolsa permet aux familles bénéficiant de ces installations de réaliser des économies financières directes et conséquentes, mais aussi de réduire la déforestation et les émissions de gaz à effets de serre !

Retrouvez toute l’actualité de Sistema Biobolsa sur internet ou  facebook !
 
Echale a tu casa – Francesco Piazzesi
 
L’histoire commence en 1980 quand Francesco, le fondateur de Echale a tu casa relève le défi un peu fou de remplacer les fragiles habitations des bidonvilles au Mexique par des logements décents, en dur et à un prix abordable. Pari réussi grâce à l’écoblock, un matériau de construction inspiré de techniques ancestrales, constitué à 90% de terre récupérée localement à un coût quasi-nul. L’adjonction de ciment confère ensuite à la brique une solidité à toute épreuve. Afin de rendre les logements toujours plus abordables, les maisons sont construites par les membres de la communauté concernée et un système personnalisé de financement est mis en place. Approvisionnement durable et local, renforcement de communautés, finance solidaire… Un concentré de bonnes idées pour un impact maximal !

Retrouvez toute l’actualité de Echale a tu casa sur internet ou  facebook !
 
ReCube en Mexico c'était aussi :

 
6 octobre 2015 : Semaine nationale de l’entrepreneuriat Mexicain
Nous étions présents à la semaine nationale de l’entrepreneuriat Mexicain! L'occasion d'entrer en contact avec les réseaux d'entrepreneurs Ashoka, Impact Hub, Mandarina Hub présents dans le monde entier et de parler de ReCube. Nous avons repéré de nombreux projets et obtenu des contacts essentiels pour la suite de notre travail au Mexique comme celui de Echale a tu casa !
 
11 Octobre 2015 : Le Mercado de Trueque
Ce dimanche, se tenait le Mercado de Trueque. Comme 2 000 mexicains chaque mois, nous nous sommes rendus à ce marché un peu particulier qui propose d’échanger des déchets contre des fruits et légumes locaux. En plus d’être un excellent moyen d’éduquer le citoyen à l’importance du geste de tri, cette initiative promeut l’agriculture locale. Au menu : réduction du volume de déchets enfouis, sensibilisation, promotion de l’agriculture locale et lien social. On est fans !
19 Octobre 2015 : Mexico et urbanisme
Rencontre avec Domingo Delaroiere, architecte franco-mexicain. Echange captivant sur l’histoire de la ville de Mexico, l’évolution de son urbanisme et sa gouvernance. Des éléments de contexte essentiels pour comprendre plus en détails le cadre dans lequel voient le jour les initiatives que nous étudions.
27 octobre 2015 : Financement participatif, le sprint final.
A trois jours de la fin de notre campagne de crowdfunding, il nous reste encore 10% à financer. Sacré challenge, mais c’est ce qu’on aime ! Une communication travaillée sur les réseaux sociaux et une forte mobilisation de notre communauté nous permet de dépasser l’objectif initial (3000€) de près de 20%. C’est avec joie et reconnaissance que nous continuons, motivés comme jamais, notre aventure!
9 Novembre 2015 : Tournage de notre première vidéo
Notre dernière semaine à Mexico est l’occasion de déballer notre matériel vidéo et tourner notre premier court métrage. Au programme : une interview de Marissa, fondatrice de Kitcel et un reportage dans Mexico pour retracer le parcours d’une barquette de polystyrène de son origine à sa transformation en vernis pour bois.

Vidéo à découvrir sur notre site internet  à partir du 30/11/15!
 
ReCubistics :

 
  • 387 tacos dévorés au pays de la tortilla.
     
  • 15 publications facebook et 30 posts twitter pour permettre à nos 1 100 followers de suivre l’aventure au plus près sur les réseaux sociaux.
     
  • 1 sommet à 4.600 mètre d’altitude qui nous permet de nous échapper du smog de Mexico le temps d’une journéé et prendre un grand bol d’air accompagnés de deux alpinistes mexicains.
A très vite depuis la Colombie !
 

Un grand merci à nos généreux partenaires et KissKissBankers
Twitter
Facebook
Website
Contact : hello@recube.fr


update your preferences or unsubscribe from this list