Copy

Pensez à afficher les images pour ce message ;)

Au moment où je vous envoie cette lettre, je reviens de la pharmacie où je suis allée faire le plein de vitamines C et D. Si vous voulez profiter de sa recommandation, rendez-vous directement au cinquième conseil…

Bonjour !

Saviez-vous que le siège principale des défenses immunitaires se trouve au niveau de l’intestin ?

Pour en apprendre plus sur les fonctions insoupçonnées de cet organe connu également sous le doux nom de deuxième cerveau, ou cerveau entérique, cliquez sur le lien si dessous pour découvrir la nouvelle édition du bestseller favori des fans de probiotiques :

Le charme discret de l’intestin (nouvelle édition augmentée)

Mais pour aborder la question dans son ensemble, les défenses immunitaires au travail peuvent être envisagées à deux niveaux :

. Nos défenses contre virus et bactéries qui planent dans l’air ;

. Mais aussi, défenses contre les sources de pression psychologique et la connerie ambiante… qui planent dans l’air.

7 conseils pour renforcer son système immunitaire

1. Prendre soin du microbiote intestinal

Si le système immunitaire est tributaire de notre flore intestinale, c’est donc ici qu’il faut commencer.

Pour en prendre soin, la première chose à faire est donc de donner à manger à nos milliards de bonnes bactéries intestinales les prébiotiques dont elles raffolent.

Pour faire simple, il s’agit principalement des aliments riches en fibres alimentaires. Vous en trouverez des listes à rallonge sur le ouèbe, mais voici déjà quelques ingrédients à ajouter à votre liste de courses :

. ail, oignons, poireaux,
. asperges, salsifis, topinambours,
. noix du Brésil, orge, avoine, graines de lin,
. pommes, bananes.

Et du côté des aliments un peu moins fréquents à la superette du coin :

. psyllium,
. farine de caroube (médaille d’or de la teneur en fibres),
. graines de chia.

Cliquer ici pour en savoir (beaucoup) plus et découvrir pourquoi précisément la salade de pomme de terre de la grand-mère de Giulia Enders (Actes Sud) est un incontournable de l’intestin serein.

2. Prendre l’air et le soleil

Pour le soleil, on fera ce qu’on peut (… et pour l’air pur également) mais ce qui est certain c’est que l’activité en plein air est recommandée pour éliminer les toxines (là c’est du charme discret des poumons qu’il s’agit) et booster notre production de sérotonine.

Et ce qui est drôle, c’est que : devinez où sont produites ces protéines miracles nommées sérotonine et qui sont notamment impliquées dans la régulation du stress et la récupération nocturne : elles sont produites par l’intestin !!!

3. Bien dormir

Transition toute trouvée, si la sérotonine améliore la récupération nocturne, la base c’est d’aller dormir !

Pendant notre sommeil, nous rechargeons nos batteries mais surtout, nous évacuons les déchets que le cerveau produit au cours de son activité.

Oui oui, vous avez bien lu. On a récemment découvert que le liquide céphalo-rachidien servait notamment à évacuer ces déchets pendant que nous sommes en train de dormir.

On dit aussi qu’une nuit blanche suffit à détériorer le système immunitaire… (sans compter toute l’eau que tu bois à l’occasion de ces fiesta…)

Pour notre système immunitaire, l’idéal est de dormir au moins 7 heures par nuit.

(Du coup, si tu te couches un peu tard, pense à décaler l’heure du réveil !

… et à boire de l’eau)

4. Boire de l’eau

L’hydratation est la base. Pour nos cellules, notre système digestif, notre cerveau, la déshydratation est une source de stress pour l’organisme qui peine à réaliser ses fonctions métaboliques et à évacuer les toxines qui l’empoisonnent.

Bois-tu suffisamment dans la journée ?

Plutôt qu’un verre par ci par là, je te conseille de boire l’équivalent d’une petite bouteille d’un demi litre à la fois.

Et surtout, bois de l’eau (ou des infusions) mais évite à tout prix les jus de fruit et les sodas qui véhiculent des doses léthales de glucide !

5. Prendre ses vitamines

Ce n’est pas le tout d’acheter ses compléments favoris et de les laisser prendre la poussière dans un coin de la cuisine ou de la salle de bain...

Mamie disait “l’intention fait l’action”… Pas sûr que ça suffise ici !

Les vitamines C et D sont particulièrement réputées en matière de défenses.

Alors, pour les consommer de manière naturelle, je ne saurais trop conseiller d’ajouter à votre panier de courses les deux articles suivants :

. gelée royale
. huile de foie de morue

Comme je vous le dis au début de cette lettre, je reviens de la pharmacie où je suis allé faire mon plein de vitamines C et D.

. Première confirmation : l’huile de foie de morue est en effet d’après elle l’une des formules optimale en termes d’assimilation pour la vitamine D.

Elle est satisfaisante en capsules souples mais serait encore meilleure (sauf peut-être au goût) en bouteilles.

. Deuxième point : concernant la vitamine C, elle a validé mon achat d’acérola comme étant bien mieux assimilée que les complexes multivitaminés.

Mais pour une assimilation encore meilleure sa préférence va à la vitamine C liposomale.

Le combo “foie de morue + citron” serait-il une panacée de saison ?

6. Rire et en rire

Rire favoriserait la production de globules blancs et renforcerait ainsi notre système immunitaire.

Je n’ai pas de références précises en la matière mais ce qui est certain, c’est que rire au travail lutte contre la toxicité ambiante !

Deuxième vertu : l’(auto) dérision. Là aussi, une disposition vitale pour résister à la sinistrose galopante.

Et rien que pour ça, on peut le classer dans le top 7 des défenses immunitaires au travail.

7. Éloigner les cons

Il s’agirait peut-être ici d’avantage de solution thérapeutique que préventive… Sauf si cela devient une habitude !

. Chaque matin, éviter les collègues rabat-joie,
. Écourter les conversations rasoirs et négatives en prétextant une envie pressante,
. Arriver chaque jour au travail avec une histoire drôle ou une bonne nouvelle pour trier son entourage et éloigner les obsédés de commérages.

Voilà !

Je suppose qu’on pourrait prolonger la liste et je vais d’ailleurs, en parallèle, publier dans les prochains jours un nouvel article du blog sur les moyens de lutter contre la fatigue au travail…

Je vous tiendrai au courant.

D’ici là, portez-vous bien !

À bientôt,
> Daniel de zouzen.fr

« À nous d’inventer un lien social nouveau ! Et de mettre fin à l’entreprise généralisée du soupçon, de la critique et de l’indignation » disait déjà Michel Serres en 2014