Copy

Les Enthousiasmes d'Aurélie !

« Cher Décembre... »

Sombres jours pour l'enthousiasme en France…
J'entends encore ma grand-mère annoncer, péremptoire, une troisième guerre mondiale et sourire devant mes yeux ronds comme des billes... Naïveté d'enfant ou optimisme inébranlable, je n'ai jamais pu me résoudre à y croire. Une 3e guerre mondiale? Après la leçon d'un XXe siècle si meurtrier?
...
... Plus meurtriers que les précédents ? Pas sûr... L'humanité est ainsi faite : elle est capable du pire comme du meilleur, en tout temps, en toutes circonstances !

L’an 2015 s’est ouvert dans les larmes et l’incompréhension et se referme avec stupeur et tremblements.
Sombres jours pour l'enthousiasme en France...
Et pourtant, je crois plus que jamais en la sagesse de ce cher maître Yoda : « La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance. » Et d’ajouter « Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand ».
Plus que jamais je voudrais vous serrer dans mes bras et vous dire l'importance de rester optimistes et enthousiastes. Plus que jamais, je voudrais vous parler de magie et d'enfance.
 Je voudrais vous rappeler Décembre et son parfum enivrant d’oranges piquées de clous de girofle, le gout ambré du pain d'épices imprégné du velouté d’un chocolat chaud, la douceur moelleuse d’une couette en plumes, la chaleur réconfortante d’un feu de cheminée…

Cher Décembre, tu es empreint d’un parfum d’enfance et de marrons grillés.

Alors que se hâte la nuit, les rues se parent de flocons scintillants et des chalets par dizaines envahissent tes marchés. La magie s’invite dans les vitrines des grands magasins et dans le coeur des enfants… de 7 à 77 ans.
Julenisse, Saint Nicolas, lutins, Père Noël…

Cher Décembre, tes nuits sont peuplées de personnages enchantés qui chargent nos bottes de présents colorés. Et d’autres, plus sombres…

Ainsi, durant « la nuit des merveilles », alors que les bretons fêtent pieusement la nativité, l'effroyable Ankou, ouvrier de la mort, parcourt l’église et frôle de sa cape tous ceux qui ne passeront pas l'année.

Car tu sonnes la fin, cher Décembre. La fin d'un an. La fin d'un cycle.

Le grand Râ tire sa révérence, chaque jour un peu plus tôt jusqu’au solstice d'hiver où le temps suspend son vol… un instant.* Dans l’hémisphère Nord, cette apogée de l’ombre voit naître de nombreuses légendes datant d’une époque où tes longues nuits sans lumières représentaient un danger pour la survie de l’espèce. Les hommes avaient faim et froid. Les plus faibles n’y survivaient pas. Époque révolue, parait-il…
Dans l’hémisphère sud, le solstice d’hiver marque le paroxysme du règne solaire… Tout n’est que question de point de vue !

Avez-vous déjà eu la chance de passer Noël au soleil ? Cela procure le sentiment d’être « hors du temps », et l’on en revient gorgé d’énergie. Parce que la lumière du soleil est bénéfique pour notre bien-être général, certes, mais aussi parce que casser les schémas d’habitudes procure un véritable sentiment de liberté, ce qui redonne place à la créativité et à l’inspiration.

L’homme, attiré pas la lumière comme un papillon de nuit, est tout aussi fasciné par les ténèbres et ce qui pourrait s’y cacher. Les celtes ne commençaient-ils pas leur journée au coucher du soleil et leur année au  solstice hivernal, alors que l’obscurité régnait sur leur monde ?
D’étonnants sites historiques comme Newgrange en Irlande, réveillent le mystère et la magie solsticiale: De par la précision de son orientation, cette monumentale chambre sépulcrale, plongée dans le noir complet 364 jours par an, est, chaque 21 décembre, pénétrée d’un rayon de soleil direct ! Magique…

Au lendemain du solstice, les jours s’allongeront et la lumière vaincra.
C’est le pape Libère qui décida en 354 que la nativité serait fêtée le 25 décembre. Habile manière de remplacer les fêtes païennes et de récupérer le symbole du triomphe de la lumière sur les ténèbres…
Dans nos civilisations occidentales, où nombre de symboles ont perdu de leur essence originelle, le calendrier de l’Avent habitue nos foies à l’opulence en attendant la dinde et le champagne.
Il y a quelque chose d’excessif dans ces festivités calendales où le cadeau est de rigueur, la consommation outrancière et la ripaille disproportionnée. Il y a comme un désir de rattraper l’année passée : halte à la frustration ! Ne plus prêter garde au porte-monnaie ni à l’assiette ! Oublier la contrainte et profiter pleinement ! Générosité et fraternité sont de rigueur…

Cher Décembre aux 1000 légendes et superstitions, on t'espère enfant, on t'appréhende plus grand, on te chérit parents...

Noël, c'est l'union des familles… qui renvoie leur solitude aux isolés. C’est le moment du bilan.
Dickens illustre merveilleusement bien cet examen de consciences dans son «chant de Noël» en incarnant l’esprit des Noëls passés, présent et à venir afin d’ouvrir les yeux et le coeur rabougris du vieux Scrooge.
Un foyer brule au coeur de chacun de ces contes, un foyer à l’image des habitants qu’il réchauffe.
Un foyer à entretenir quotidiennement sous peine de le voir mourir en tas de cendres.

Feu vivifiant, nourricier. Feu destructeur, purificateur...

« Dans les pays nordiques, on éteint définitivement le feu de l’année précédente et on en allume un nouveau cette nuit-là, avec une bûche sculptée de prières. En brûlant, elle portera les vœux des hommes au Ciel. Au moyen âge, en Europe, il faut éteindre le feu du village et en refaire un nouveau avec une nouvelle bûche. Après la messe de minuit, chacun repartira chez lui avec une braise du nouveau feu, pour rallumer son propre foyer. » **
Dans la tradition provençale, il était d'usage, ce soir-là, d'allumer la bûche d'un arbre fruitier, arbre nourricier. Autant de symboles d’espoir et de foi en un renouveau tant attendu.

Après Noël, la longueur des jours augmentera, la lumière et l’enthousiasme reviendront.

Cette année encore, la flamme danse dans les yeux des enfants et l’on sent comme un crépitement dans l’air. L’esprit de Noël est revenu. Une fois encore, c’est l’occasion d’enterrer les haches de guerre et de partager un moment avec ceux que l’on aime. A chacun de nous d'en faire un évènement joyeux et convivial !

Cher Décembre, une légende prétend que la nuit de Noël, de nouvelles étoiles naissent…

L'Agenda Enchanté !

Marchés de Noël

Du 20 nov au 30 déc : « Parfums d’hiver d’Amiens » : « 2km de féérie » entre automates, lutins animés, marché de Noël… et la splendide cathédrale d’Amiens, illuminée pour l’occasion.

Du 27 nov au 31 déc Marché de Noël de Strasbourg : « Avec ses 300 chalets répartis sur 12 sites, au cœur de la ville, le Marché de Noël de Strasbourg est l'un des plus anciens et l'un des plus grands d'Europe. »

Du 28 nov au 24 déc Les lumières de Montbéliard : Plus que son marché de Noël, ce sont ses « Lumières de Noël » qui font la réputation et la notoriété de Montbéliard à cette période de l'année.

Du 5 au 31 décembre : Marché de Noël d’Avignon : Santons et traditions provençales à découvrir à pied, en petit train ou en calèche.

Événements magiques

Du 28 nov au 23 déc : « Le mystère de Noël » (Puy du fou – Vendée) :
« De l’Egypte des pharaons aux grandes batailles de la conquête romaine, des fantastiques parades des Mages d’Orient aux danses exotiques, voyagez dans le temps et laissez-vous conter la mystérieuse histoire de Noël. »

Le 8 décembre : « La fête des Lumières, hommage aux disparus du 13 novembre » (Lyon)

Le 6 décembre : Fête de la Saint Nicolas.

Des mercredis aux dimanches : « La porte des secrets » (Paimpont – Ile et Villaine) : Ce parcours-spectacle poétique vous invite à découvrir toute la magie de Brocéliande. 

Dimanches de décembre : « Balades contées. Un dimanche avec... » (Morbihan) : Partez sur les chemins de Brocéliande : « légendes, fées, korrigans vous seront contés ! »

Le 22 décembre : Solstice d'hiver 2015.
Le 24 décembre : Veillée de Noël.
Le 25 décembre : Pleine Lune.

Le 26 décembre : « Légendes du ciel d’hiver » (Marne) au planétarium de Reims.

Voyage au coeur des légendes

Hérault : La maison des légendes : «  Découvrez un lieu caché, secret et insolite niché dans la forêt de Saint-Guilhem-le-Désert : une authentique bâtisse forestière, dressée au coeur d'un paysage sauvage et préservé. L'endroit idéal pour se ressourcer, rêver (…) et découvrir les légendes de l’Hérault. »

Ille et Villaine La forêt de Brocéliande : Druide, fées, dragons, géants… Immersion en milieu magique…

Ariège : Le château de Montségur : Chaque année, au solstice d'hiver, le premier rayon de soleil à l'horizon traverse le château dans sa longueur et, au solstice d'été, il traverse les quatre archères du donjon au nord-ouest avec une précision millimétrique.

Indre : Circuits Sandien : voyage au coeur de l’œuvre de Gorge Sand.

Barcelone : « El Bosc de les Fades »  : Sous d’étranges arbres peuplés de fées, une adresse unique pour déguster tapas et sangria…
 

Depuis votre canapé

- La légende de l'Ankou par « l'elficologue » Pierre Dubois :
http://www.lepoint.fr/culture/video-solstice-d-hiver-la-legende-de-l-ankou-25-12-2013-1774269_3.php

- Initiatives enthousiasmantes pour que la lumière soit :
http://www.shamengo.com/fr/cop21/playlist-7-s-eclairer-grace-au-soleil

Je vous souhaite un mois de Décembre lumineux et brûlant d’amour !

Enthousiastement vôtre,
Aurélie Vaneck

Au plaisir de vous retrouver le mois prochain! (pour vous inscrire, cliquez ici)

 

* (du latin solstitium4 - sol, « soleil », sistere, « s'arrêter, retenir »)
** http://desirdetre.com/lesprit-de-noel/

 

Share
Tweet
+1
Forward

© Figures de France – « Les Enthousiasmes d’Aurélie ! », newsletter mensuelle réalisée avec l’actrice Aurélie Vaneck et l’agence Boracay - Relations Presse, partenaire de Figures de France.