Copy

Les Enthousiasmes d'Aurélie !

UN MONDE EN TECHNICOLOR !

Dans la salle d'attente bondée du labo d’analyses de la maternité, entourée de ventres ronds comme la lune, j’attends patiemment mon tour. La pièce sans fenêtre est carrelée de blanc. Ici le temps semble suspendu. Sur le mur principal, un téléviseur diffuse le bilan du jour : une explosion terroriste, des agressions en pleine rue, un urgentiste empoisonneur, un ado tabassé à mort… La voix du présentateur est juste assez forte pour attirer l’attention mais il faut tendre l’oreille...
... pour en distinguer précisément les contours. Cela dit, les images parlent d’elles-mêmes. En bas de l’écran défile le récit d’autres catastrophes qui n’ont pas de lien avec les images diffusées. Dans le même temps, une double dose de drames s’imprime sur ma rétine.
Sous ma peau, un mouvement. Un petit pied déforme mon ventre, ou peut-être était-ce une main ? Tu te réveilles… Tu t’étires… Une vague d’émerveillement m’envahit. Je caresse tendrement ce ventre qui te protège, ma fille, du monde extérieur. Ce contact rassurant me ramène à ma réalité, celle d’une jeune femme qui a eu l’immense chance de choisir. Choix de vie, choix de carrière, choix d’amour, choix de combats… Une explosion télévisuelle détourne soudain mon attention. L’oreille dressée, le cerveau en alerte, je guette le mouvement saccadé de l’image, hypnotique et oppressante. La salle d’attente ne cesse de se remplir. Les infirmières sont débordées. Une heure passe… L'impatience commence à se faire sentir. En fond sonore, la voix du présentateur annonce pour la 3e fois un attentat à Jérusalem, et sa collègue à la mine de circonstance, enchaîne sur l’annonce de… de quoi ? Je n’entends plus. Malaise. Pas de fenêtre dans cette salle d’attente coupée du monde. Le temps s’est arrêté. Mais un sentiment gluant d’insécurité s’immisce par la lucarne luminescente accrochée au mur. 
 
La majorité des femmes qui m’entourent, préparent dans l’intimité de leur coeur, de leur esprit et de leurs entrailles, l’accueil d’une nouvelle âme sur terre. Et l’écran qui me fait face, seul témoin du monde extérieur, rapporte des images de mort, de guerre, de haine, les images d’un monde à feu et à sang !
Une colère sourde gronde en moi : Ça fait maintenant deux heures que j’attends, et le mot « VIE » n’a pas été prononcé une seule fois par les présentateurs !!!
Pourquoi n’évoquent-ils pas la joyeuse initiative du chauffeur de tram nantais qui redonne le sourire à ses passagers ? Pourquoi ne parlent-ils pas des grandes surfaces qui se mobilisent contre le gaspillage ? Pourquoi ne filment ils pas le sourire de ce petit garçon de 6 ans qui a dessiné et reçu une prothèse de main fabriquée par une imprimante 3D? De ce prof de maths qui invente « le cours inversé » pour gérer ses classes surchargées ?
Puisque près des 2 tiers des français réclament de l'info positive, pourquoi cette dernière reste-t-elle anecdotique ?

« Il y a une sorte de schizophrénie entre les aspirations du public pour des nouvelles positives et le fait qu'il aille vers le gore, le spectaculaire ou le sinistre », répond Pierre Haski, Cofondateur du site d'informations Rue89 à « l’Express ».
 
Et s’il s’agissait là encore d’une habitude ?
 
Vous souvenez vous de la pyramide de safran à la surface de laquelle une goutte d’eau se fraye un chemin? Lorsqu’un sillon est creusé par le passage régulier des gouttes d’eau, il faut du temps et de la persévérance pour en creuser un nouveau.
 
« Nous n'allons pas faire le journal des bonnes nouvelles. Nous donnons l'actualité telle qu'elle existe », argue Christopher Baldelli, patron de RTL.
 
Depuis des décennies, les journaux télévisés relayent les guerres, les drames domestiques, les faits divers sanglants, et c’est bien leur mission d’informer chacun de ce qui se passe ici et ailleurs. Mais les initiatives enthousiasmantes, les actions quotidiennes qui participent à faire évoluer le monde, « les trains qui arrivent à l’heure » ne font-ils pas également partie de « l’actualité telle qu’elle existe » ?  
 
En septembre dernier, j’assistais à la présentation de « l'Impact Journalism Day » lors du Forum Convergences qui se tenait au Palais de la Bourse à Paris. Quel joie de constater alors l’immense énergie consacrée à changer la vision de notre monde !
Car il s’agit bien là d’un paradigme : Regardez le paysage depuis la même vitre sale pendant des années et vous finirez par croire que le paysage est terne. Nettoyez un beau jour cette vitre et vous redécouvrirez l’intensité des couleurs qui le composent !
Bien sûr il y a du noir, du gris, du sombre… mais il y a aussi le doré d’un rayon de soleil qui éclaire le vert d’une pelouse qui elle-même borde une rivière turquoise dans laquelle filent des poissons argentés…
Nettoyer une vitre encrassée depuis des années par la pollution, les embruns, la pluie et les fientes, demande un véritable courage ! Si nous n’avons pas le temps, l’énergie ou le produit adéquat pour opérer cette révolution ménagère, mais que nous aspirons tout de même à retrouver les vraies couleurs du paysage, une solution toute simple s’offre à nous :
Nettoyer chaque jour un petit coin de notre vitre.
Au bout de quelques temps, nous l’aurons entièrement nettoyée et nous n’aurons plus qu’à l’entretenir à l’aide d’un coup de chiffon quotidien !
 
Ma fille, tu arrives dans un monde qui se réveille d’un lendemain de cuite. Un monde qui a mal à la tête, mal au corps de s’être cogné à tous les murs de la maison, un monde un peu honteux de n’avoir pas su « s’arrêter à temps »… Un monde qui a tout de même bon coeur et qui semble prêt à sortir de l’adolescence pour se construire différemment. Ses habitants, les tous jeunes notamment, ont les yeux grands ouverts, des épaules musclées et, visiblement, ce n’est pas une vitre sale qui les arrêtera !
Ma fille, tu arrives dans un monde où tout est possible, à condition d’ouvrir en grand les fenêtres pour voir toutes les nuances de l’arc en ciel, et de persévérer à creuser un nouveau sillon d’optimisme et d'enthousiasme dans la pyramide des consciences…

Les  Rendez-vous !

Aujourd’hui, c’est un panel de rendez-vous quotidiens que je vous propose, à mon sens très efficaces contre les poussières de pollution et les fientes.
Si l’un de ces produits à vitre vous inspire, lisez, partagez, abonnez-vous, la magie de la vie fera le reste !

L’info positive

Pepsnews :
« Vous trouvez que l’actualité est anxiogène ? Pepsnews va vous réconcilier avec elle en vous proposant le + de l’info, une sélection de news qui ont des valeurs positives ou d’exemplarité. En bref, de quoi voir la vie du bon côté ! »
 
Shamengo :
« Le monde de demain ne ressemblera pas à celui d’aujourd’hui. Nous entrons dans un changement de paradigme planétaire, qui englobe, pour la première fois de son histoire, l’ensemble de l’humanité. »
Shamengo souhaite participer à cette révolution en marche, en créant « la fabrique du nouveau monde ».
Un lieu unique, virtuel et réel, de découverte, de partage et d’apprentissage pour permettre à chacun de prendre soin de soi, de créer dans l’éthique, de préserver la planète et de s’engager pour les autres.
Pour faciliter le passage à l’action, Shamengo s’articule autour d’un programme cross media innovant, d’une communauté web collaborative, et de la construction de villages sur les 5 continents.
 
Sparknews :
« Regardez, ajoutez et partagez des vidéos sur les initiatives qui changent le monde. »
Courant positif :
« Iconoclaste et atypique, Courant Positif l’est, à l’évidence. Par ce qu’il est ce qu’il propose : une source d’informations constructives. Un extra-terrestre gravitant hors de l’orbite médiatique classique.
Loin d’ignorer les réalités plurielles et délicates de notre monde, nous souhaitons proposer un regard différent sur celui-ci. Un regard constructif. Dépouillé d’angélisme et à rebours de la logique du défaitisme, notre projet poursuit un objectif simple : La diffusion d’informations positives. Convaincus que la valorisation de l’aspect positif du quotidien contribue à le rendre meilleur, nous souhaitons nous faire l’écho des trains qui arrivent à l’heure et des locomotives innovantes. »
 
Humanosphère :
« Chaque jour, l’Humano déniche grâce à vous et pour vous la fleur de l’Humanité. A travers mes articles, je décide envers et contre toutes les phrases qui désavouent l’Humanité… de vous montrer qu’il y a des gens qui agissent, qui travaillent, qui se donnent pour la Terre, pour l’Humain, pour le rire, l’aimer, le croire, le vouloir… pour Lui et Vous… Pour Vous et Lui… »
 
Ecolopop :
« Revue internationale d’actualité positive. »
 
Youphil.com :
« Le media de toutes les solidarités. »

Les Rendez-Vous quotidiens

Que chaque jour de ce nouveau mois vous apporte son lot de bonnes nouvelles !

Enthousiasmement vôtre,
Aurélie Vaneck

Au plaisir de vous retrouver le mois prochain! (pour vous inscrire, cliquez ici)
 

Share
Tweet
+1
Forward

© Figures de France – « Les Enthousiasmes d’Aurélie ! », newsletter mensuelle réalisée avec l’actrice Aurélie Vaneck et l’agence Boracay - Relations Presse, partenaire de Figures de France.