Copy
BULLETIN

Afficher dans le navigateur
Amitié Sans Frontières
Réseau d'action et de soutien aux réfugiés initié par des militants du PTB
Prochains Rendez-Vous
Soirée de discussion avec des réfugiés

Mercredi 03/08 à 18h à Intal (53 chaussée de Haecht)

Ces dernières semaines ont été inquiétantes pour beaucoup d'entre nous. Des dizaines de morts et de blessés, victimes d'attaques atroces, de Kaboul à Rouen. Avec un espace médiatique peu serein, qui ne nous permet pas toujours de faire la part des choses. Ces attaques ont-elles été préparées par des terroristes de DAESH ? Certaines ne seraient-elle pas l’œuvre d'individus fous et isolés? Quoiqu'il en soit, il y avait parmi les auteurs de ces crimes abjects des personnes ayant demandé l'asile...

Pour nos amis réfugiés, l'atmosphère est de plus en plus étouffante. Leurs proches restés au pays continuent d'être les victimes d'attentats qui se multiplient. Et ici, les discours anti-asile, voire même racistes, s'intensifient. Si bien que beaucoup d'entre eux ressentent fortement le besoin de partager certains messages : pensées pour toutes les victimes, dont celles qui semblent parfois plus oubliées, et volonté de se distancer de criminels auxquels ils ne peuvent pas être amalgamés.

A l'initiative de certaines d'entre eux, nous organisons une soirée de commémoration, de discussion et de témoignage. Cela se passera ce mercredi à 18h dans les locaux de l'ONG Intal, au 53 chaussée de Haecht à Bruxelles. Vous êtes les bienvenus.
 
Festival Manifiesta : un bus pour les réfugiés !

Week-end du 17-18/09 à Bredene sur Mer
 
Comme chaque année au mois de septembre, nous participons activement à l'aventure du festival de la Solidarité Manifiesta : http://manifiesta.be/fr
 
Cette année encore s'annonce prometteuse. 15 000 personnes de toutes origines à la mer. De grands artistes comme Manu Chao, Babylon Circus, K's Choice, la Chiva Gantiva. Des débats très intéressants, comme celui sur le féminisme, l'Amérique latine, la gauche en Europe, la justice, la santé ou les droits sociaux. Et des invités engagés comme Aleida Guevara, Zoe Konstantopoulou, François Ruffin ou Bhaskar Sunkara. Et de très nombreuses activités scientifiques, sportives, écologiques, associatives et ludiques pour les enfants. Le tout à quelques mètres de la plage et des dunes, avec brus gratuit et pour un prix très démocratique : 15€ pour samedi-dimanche et gratuit pour les enfants !

Nous organiserons sur place des activités autour des réfugiés. Et nous aimerions vous permettre de parrainer les réfugiés qui nous accompagneront.
Contactez-nous si vous voulez être de la partie ou si vous avez des questions.
Pour parrainer, vous pouvez aussi verser 15€ avec la mention "Manifiesta" sur notre compte :
BE33 7360 1920 4246.

Nous aurons également un moment de convergence sur le thème des réfugiés, autour d'un petit verre, d'une expo photo et/ou d'un débat public.

Nos dernières activités et actualités
Grande soirée "6 Heures pour-et-avec les Réfugiés"
Vendredi 1er juillet, nous avons rassemblé 250 personnes lors de notre grande soirée de solidarité avec les réfugiés. Notre concept était osé mais la magie du melting-pot bruxellois a très bien fonctionné ! Beaucoup de convivialité pour un programme en 4 étapes : discours et interventions de réfugiés, de personnalités engagées et d'acteurs de terrain; match Belgique-Pays de Galles ; rupture du jeûne pour la Nuit du Destin; puis musique, poésie et danse.

Encore un énorme merci à tous les bénévoles, qui après un an de petit-déjeuner hebdomadaire, nous ont permis de passer une soirée inoubliable !
Hommage aux victimes de l'attentat de Bagdad
 
Mercredi 06/07, nous avons organisé un rassemblement d'hommage aux victimes de l'attentat de Bagdad qui a réuni environ 300 personnes à la Bourse de Bruxelles. De nombreux irakiens sont venus exprimer leur émotion et leur deuil. Nous nous sommes recueillis, en mémoire des plus de 250 personnes décédées suite à cet effroyable attentat. Et nous avons écouté des témoignages, des chants et des poèmes.

Nous avons également formulé des revendications à l'attention de Théo Francken, le secrétaire d'Etat à l'asile : nous voulons l'arrêt des campagnes de dissuasion qu'il mène contre la population irakienne, nous voulons qu'il arrête de prétendre que l'Irak et Bagdad sont des régions sûres, nous voulons que le droit d'asile soit enfin pleinement respecté, et ce, dans la dignité humaine garantie par le droit international !
D'autres associations étaient présentes, dont Intal qui a dénoncé la politique militariste de notre gouvernement qui prévoie un plan de 15 milliards € pour des avions de chasse bombardier et qui continue ses campagnes de bombardements du Moyen-Orient. Les populations locales continueront d'en payer le prix pendant des décennies...

Article de presse et reportage RTL.

 
Projet "Palettes" dans un centre bruxellois

Le week-end du 09/07, nous avons commencé la construction, avec des palettes, d'une aire de repos et de jeux pour les réfugiés résidant dans un centre bruxellois. Nous sommes aidés par de nombreux jeunes très motivés et nous tissons des liens d'amitié avec de nombreux réfugiés ;-)

Post FB et photos

Francken s'en prend aux afghans
 
A la veille de la journée internationale des migrants (voir ici notre déclaration pour l'occasion), nous avons révélé que le secrétaire d'Etat à l'asile Théo Francken a envoyé une nouvelle lettre de dissuasion aux candidats afghans (nous avions également révélé la même pratique à l'égard des irakiens). Il prétend que leur pays est sûr (!!!) et il tente de leur faire peur en exagérant sur les chances et les délais de voir leur demande acceptée. Il leur offre également une "promotion" : 500€ pour repartir avant le 15 juillet. Et il leur promet de l'aide pour "monter un business", dans un pays totalement détruit, en proie à la violence et où l'Etat n'existe plus...

Nos amis afghans qui nous ont contactés sont sous le choc... C'est un nouveau coup dur.
De plus, ce courrier va à l'encontre du droit international.

Francken n'agit pas en qualité de secrétaire d'Etat à l'asile dont le rôle est d'assurer la protection et l'accueil à des individus qui y auraient droit. Il montre à nouveau qu'il s'est donné pour mission principale de dissuader tous les demandeurs d'asile, sans distinction aucune. Ce n'est pas le mandat qui lui a été confié !
Suppression de 10 000 places d'accueil et attaques sur le monde associatif

Vous l'avez sans doute entendu, Théo Francken a fièrement annoncé que 10 000 places d'accueil seraient supprimées. On pourrait s'attendre à une nouvelle crise humanitaire en Belgique, c'est également ce que les gouvernement précédents avaient fait avant la crise de l'année passée.

Autre mesure, Francken veut exclure les ONG et associations des structures d'accueil. Cette mesure est particulièrement brutale. Elle vise uniquement à entraver le travail d'intégration, d'accueil et d'accompagnement des assistants sociaux et du monde associatif. Lettre ouverte du Ciré ici.

Nous étions aux côtés de ces travailleurs lors de leur action symbolique devant l'Office des Etrangers.

L'accord UE-Turquie, les besoins du marché et les conséquences tragiques

L'Union Européenne a récemment signé un accord illégal avec la Turquie qui, en échange de plusieurs milliards d'euros, devra reprendre les réfugiés arrivés en Europe (et accessoirement en renvoyer d'autres). Notre analyse ici, ici et ici. Le fait que l'Europe n'accepte pas de prendre sa part dans le problème des réfugiés a des conséquences humaines très concrètes.

L'UE s'est progressivement transformée en une espèce de forteresse militarisée. Tout est bon pour que le problème reste à l'extérieur des frontières. Cela a notamment permis d'éviter que certains Etats européens n'entrave la "libre circulation des marchandise" (rôle de l'espace de Schengen).
La conséquence la plus visible est l'augmentation sans précédent du nombre de morts en Méditerranée. La mer est devenue un cimetière... Cette année, il y a déjà eu plus de 3000 morts.

Autre conséquence, les pays limitrophes de la Syrie débordent. La Turquie devrait déjà héberger plus de 3 millions de réfugiés. Mais elle n'en a pas la capacité et le droit d'asile n'y est pas reconnu. Et l'Etat turque empêche de plus en plus de réfugiés syriens de passer la frontière. En juin, 8 personnes ont été abattues par les gardes-frontières. Les familles y sont vouées à survivre dans l'insécurité, la précarité et l'exploitation. Les enfants doivent travailler à n'importe quel prix pour survivre, plutôt que d'aller à l'école. Ils forment une nouvelle génération sacrifiée. Petit reportage de notre voyage ici.

Mais attention il serait naïf de croire que l'Europe "n'aime pas les étrangers". A l'instar de la chancelière allemande, elle veut pouvoir les sélectionner à l'avance en fonction des besoins des entreprises. Notre analyse ici.

Amitié Sans Frontières
Bd. Lemonnier 171
1000 Bruxelles
t: +32 (0) 496 23 88 17
e: amitiesansfrontieres32@gmail.com
b: BE33 7360 1920 4246






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Amitié Sans Frontières · Boulevard Lemonnier 171 · Bruxelles 1000 · Belgium

Email Marketing Powered by MailChimp