Copy
NEWSLETTER DU 26 SEPTEMBRE 2016
  Si l' e-mail ne s'affiche pas, cliquez ici
Forward
Twittez

Dirigeants-actionnaires-créanciers

Le trio ébranlé par l’absence de loyauté chez SoLocal


Chers lecteurs,

Depuis le dossier Eurotunnel, on n’avait jamais connu une situation aussi tendue entre créanciers et petits porteurs. L'affaire SoLocal a ravivé les rancoeurs, entre ceux qui prêtent et ceux qui apportent le capital. Ce qui s'est passé sur ce dossier restera un cas d'école de la "mauvaise finance". Les banquiers Rothschild (Banque) et Lazard en charge de la restructuration ont-ils été de bon conseil ?
La gouvernance de SoLocal a d’abord pactisé avec les créanciers. Elle a écarté les actionnaires, pour mettre sur pied un plan de restructuration trop favorable au recouvrement de la dette. Puis, effrayée par la puissance de feu nouvelle du regroupement de petits porteurs, les dirigeants n'ont pas tenu leurs engagements vis à vis des prêteurs, accordant une action gratuite aux actionnaires. Enfin, ils n’ont rien trouvé de mieux que de faire monter les salariés au créneau, espérant sans doute faire pression sur ceux appelés à voter le plan.
Au cours d’une AG historique, la Direction de SoLocal a mis de nouveau dos à dos créanciers et actionnaires. Elle a sauvé sa tête en s’appuyant sur une clause discrète de son  contrat obligataire qui lui a permis de rester en place, créant ainsi le scandale.
La confiance vient de la transparence et de la loyauté. Les dirigeants qui, à l'instar de SoLocal, ont pactisé avec les créanciers pour introduire ce type de clauses scélérates dans leurs contrats obligataires, feraient bien de s'expliquer avant leur prochaine assemblée.

Bonne lecture

AG SoLocal : parcours du combattant pour voter par procuration

Donner procuration pour l' AG à une association qui tente de rassembler les votes de 1600 actionnaires, n'est pas une sinécure. Minoritaires.com a passé en revu tous les types problèmes rencontrés pour voter à la grand-messe de SoLocal, via des intermédiaires financiers parfois incapables d'aider leurs clients. Tablons que l'AMF saura se saisir du dossier.Lire ici

Les coulisses de l'AG historique de l'ex-PagesJaunes

Ceux qui n'ont pas suivi depuis le début, l’histoire mémorable de la fronde des actionnaires de SoLocal ont certainement du mal à en comprendre les enjeux. Nous sommes allés dans les coulisses pour décrypter l’AG historique de l’ex-PagesJaunes où les actionnaires regroupés ont réussi à refuser un plan de restructuration de la dette qui leur était défavorable. Lire ici

Comment les créanciers protègent les dirigeants conciliants

Pour ne pas être débarqués, les dirigeants de SoLocal ont fait valoir une clause discrète du contrat d’émission des obligations 8,85 % de la filiale PagesJaunes. Ces clauses dites de "changement de contrôle", assez fréquentes, sont ignorées des petits porteurs et font scandale. Elles protègent les dirigeants et vont souvent à l'encontre des intérêts des actionnaires. Lire ici
Copyright © 2015 SPHERE FINANCE PUBLICATIONS              
Twitter
Twitter
LinkedIn
LinkedIn
Facebook
Facebook
Email
Email






This email was sent to <<votre adresse mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
SPHERE FINANCE PUBLICATIONS · 7, square Villaret de Joyeuse · Paris 75017 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp