Copy
NEWSLETTER DU 28 NOVEMBRE 2015
  Si l' e-mail ne s'affiche pas, cliquez ici
Forward
Tweet

Coups fourrés prémédités

Des administrateurs amorphes 


Chers lecteurs,

Les coups fourrés prémédités de certains dirigeants se multiplient et les actionnaires individuels en sont les tristes spectateurs. Les conseils d'administration restent muets lorsqu'ils ne sont pas complices. 
Michel Combes, le PDG d’Alcatel-Lucent a commencé à discuter cession avec Nokia dès son arrivée en 2013. Deux ans plus tard, il concluait la vente du groupe au concurrent finlandais, à la surprise générale. Les administrateurs étaient-ils tenus au courant de ce qui se tramait ? Pourquoi ont-ils accepté de céder Alcatel avec une prime de contrôle ridicule ?
En avril 2014, Patrick Kron se mettait d'accord en catimini avec General Electric pour céder cash les trois quarts d’Alstom et annonçait un prix de l'ordre de 12,3 milliards €, GE prenant en charge (en plus) le paiement de l'amende de 700 millions €. Mais au final, le deal ne rapportera en cash que 8,1 milliards dans les Caisse d'Alstom qui devra, en outre, payer les 700 millions € de pénalité. Patrick Kron a été un piètre négociateur. Pourquoi les administrateurs qui n'ont pas su défendre les intérêts d'Alstom, n'ont-ils pas remis en question la prime de 4,45 millions € versée au PDG au lendemain du deal ? 
Et chez Volkswagen, le conseil était-il complice de la fraude ? Le PDG allemand Martin Winterkorn, à l’origine de l’évaporation de 20 milliards € de capitalisation boursière a été débarqué. Il affichait un objectif de réduction de 30 % des émissions de CO2 pendant que les ingénieurs trafiquaient les moteurs. Les administrateurs parmi lesquels de nombreux salariés étaient forcément au courant des manigances. 
Connivence à la française ou cogestion à l'allemande, on ne saura sans doute jamais exactement ce qui s'est passé derrière le rideau tiré de la gouvernance. En attendant de pouvoir engager des class actions, les actionnaires seraient bien inspirés d'exiger davantage, à l'avenir, de ceux qui sont censés défendre leurs intérêts


Bonne lecture

Comment GE dévore Alstom Energie

A peine le rachat du pôle Energie d’Alstom bouclé et l'offre de rachat d'actions annoncée, General Electric dévoile sa vraie nature. Les minoritaires d’Alstom réalisent à quel point le tour de passe-passe dans leur dos, sera une excellente affaire pour le géant d’outre-Atlantique. Lire ici

Que faire de ses actions Alcatel-Lucent ?

Après avoir négocié une cession à Nokia pendant deux ans, le DG Michel Combes a quitté Alcatel-Lucent avec un pactole de 8 millions €. L'offre publique d'échange du finlandais est en cours, la parité négociée est peu attractive, faut-il vendre ses titres, les apporter ou tabler sur un relèvement du prix ? Lire ici 

Gouvernance : Bolloré fait de la résistance

Celui qui a inventé en Bourse la technique du pied dans la porte et  l’applique chez Telecom Italia, est un rebelle de la gouvernance. Mais cette fois-ci, c’est moins son côté « raider fauché » qui agace l’AMF, que son refus de suivre les règles de gouvernance édictées par le rapport Afep-Medef. Lire ici

ANALYSE
Volkswagen ou les limites de la cogestion à l’allemande
par Michel Albouy


Le scandale Volkswagen remet en question le modèle de gouvernance des entreprises allemandes. Depuis le scandale Enron en 2001, on pensait que le mensonge n’était réservé qu’aux dirigeants des entreprises capitalistes anglo-saxonnes qui subissaient la pression intolérable des marchés. Personne n’imaginait que le modèle si vertueux de la cogestion, pouvait aussi déraper.Lire ici
Copyright © 2015 SPHERE FINANCE PUBLICATIONS              
Twitter
Twitter
LinkedIn
LinkedIn
Facebook
Facebook
Email
Email
> Qui est minoritaires.com ? 

Il s'agit d'un site d’informations en ligne, édité par SPHERE FINANCE PUBLICATIONS et animé par Marie-Jeanne Pasquette.  A partir d’enquêtes et d’investigations, ce média indépendant souhaite apporter sa contribution à une information indépendante et de qualité sur les entreprises et la finance.