Copy
Vous ne parvenez pas à lire cet email ? Cliquez ici pour le lire sur votre navigateur.

Je vous serre les mains 

par Gaspard Koenig

Chers fidèles lecteurs de Time to Philo,
 
Nous vous avons abandonnés, vous livrant sans défense à une actualité sans pitié. Pourtant Montaigne parle des épidémies, Pascal du confinement et Locke des conflits religieux : que d’occasions ratées, et autant d’excuses de notre côté !
 
Faute de justification, cette absence a une raison : je suis parti quatre mois et demi à cheval sur les routes d’Europe, en suivant l’itinéraire emprunté par Michel de Montaigne il y a 440 ans. Hors de toute actualité et aux prises avec mille soucis pratiques, j’ai mis mes grimoires de côté pour découvrir les territoires dans leur profondeur, en faisant appel au vieux sens de l’hospitalité et de l’entraide. J’ai savouré la diversité des modes de vie et la lenteur des chemins. A l’image de Montaigne cultivant son « arrière-boutique » intérieure au temps de la peste et de la guerre civile, je me suis offert durant ce périple une expérience de liberté totale.
 
Cette mise à distance me conduit, une fois retourné à la civilisation – ou plutôt à la sauvagerie – urbaine, à réduire le rythme de mes activités. « Qui me demanderait la première partie en l’amour, écrit Montaigne, je répondrais, que c’est savoir prendre le temps : la seconde de même : et encore la tierce. » Ce qui vaut pour l’amour est aussi vrai pour l’écriture.
 
Aussi ai-je décidé de mettre fin à l’exercice pédagogique que se voulait Time to Philo. Mes regrets sont quelque peu atténués à la pensée que d’autres ont repris le flambeau du « décryptage philo de l’actu ». Je vous invite à les suivre dans les colonnes de notre partenaire Philo Magazine.
 
En revanche, je vais poursuivre mes propres aventures intellectuelles en vous proposant régulièrement des textes plus personnels et engagés, au gré de mes convictions, de mes découvertes ou de mes flâneries. Il s’agira moins de citer les classiques que de penser la modernité. N’hésitez pas à vous désabonner si ce nouveau format vous rebute, ou si comme Montaigne vous êtes pris de vertige sur la « mer vaste, trouble, et ondoyante, des opinions humaines, sans bride et sans but »
 
J’aimerais terminer ce message comme Victor Hugo concluait ses lettres : « je vous serre les mains ». Ce qui était si naturel il y a quelques mois n’est-il pas devenu notre vœu le plus cher pour 2021 ?


Gaspard Koenig 

Time To Philo est illustré par Daniel Maja.
Share Share
Tweet Tweet
Share Share
Copyright © 2015-2020 Adin Publications, All rights reserved.

Notre adresse :
Adin Publications
180 rue de Grenelle
PARIS 75007
France

Ajoutez-nous à vos contacts

SE DESINSCRIRE