Copy
Voir cet e-mail dans votre navigateur.
La Griffe et les marchands d'animaux dits "de compagnie"

La Griffe a organisé, le 4 novembre, un rassemblement devant le magasin Botanic, à Beaumont, dans le Puy-de-Dôme. Il s'agissait, à l'occasion d'une vente spéciale de l'animalerie vivante avec 15% de remise, de protester encore une fois contre la marchandisation des animaux dits "de compagnie", et de tous les autres, oiseaux, reptiles, etc. issus d'élevages et uniquement destinés à la vente. Pour en savoir davantage sur cette opération et ses motivations, cliquez ici.

Par ailleurs La Griffe en appelle aux lanceurs d'alerte qui pourraient nous prévenir dès qu'ils ont connaissance de ventes exceptionnelles de chiots ou de chatons (à l'époque des fêtes, cela ne devrait pas manquer de se produire), en nous envoyant un courriel à lagriffe@orange.fr, et en précisant où et quand la vente (ou "exposition", ou "salon"), doit avoir lieu.

 
Voir le blog de La Griffe : "Merci Botanic : la multiplication des petits lapins".
APPELS EN URGENCE

Deux chiens pour lesquels il faut trouver un hébergement, même temporaire, le temps que l'on puisse se retourner : un berger allemand de dix ans (on a encore assez peu de renseignements sur lui) et un griffon korthal qui a entre onze et douze ans. Très calme, sociable et doux, même avec les chats.

Nous cherchons toujours un nouveau foyer pour Ako, trois ans, un berger allemand très gentil mais assez remuant. Ako est épileptique et a besoin d'un traitement quotidien.
Lettre d'info et Griffonnages

Désormais, la plupart des informations relatives à l'association seront communiquées aux adhérents par l'intermédiaire de cette lettre d'info, qui sera envoyée chaque fois que cela nous semblera nécessaire. En revanche, le PDF des Griffonnages ne sera adressé que tous les deux mois et reprendra les principales infos en les développant. Il sera envoyé, comme avant, sous sa forme papier aux adhérents qui ne disposent pas d'Internet. Le prochain Griffonnages couvrira donc les deux mois de novembre et décembre et sera envoyé d'ici quelques semaines.

 
Guéret : manif annulée

La manifestation qui devait avoir lieu à Guéret contre la "ferme des 1.000 veaux", organisée par l'OEDA, et à laquelle  plusieurs militants de La Griffe devaient participer, le samedi 14 novembre, n'a pas eu lieu. La raison en est l'état d'urgence décrété après les terribles attentats qui ont frappé la capitale.

 
La Griffe à Clermont Co

Cinq adhérents de La Griffe se sont rendus à la réunion publique de Clermont Communauté qui avait lieu à la Maison des sports, le vendredi 12 novembre. Nous voulions y interpeller les élus de la communauté d'agglo sur la présence des animaux en milieu urbain et en milieu rural (dans les petites communes) et la façon dont cette présence était perçue. Nous avons lu notre déclaration (du moins en partie, car nous étions prévenus qu'il fallait "faire court". Il nous a été répondu par le président de Clermont-Co qui est aussi le maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, que la ville faisait beaucoup pour les animaux : elle a "signé une convention avec la LPO et travaille en partenariat avec l'association Chats des rues"...
Nous prévoyons de lui envoyer un courrier pour préciser nos revendications qui visiblement n'ont pas été comprises... Quant à la presse, elle n'a retenu de cette intervention que "la reproduction des chats" ! Il va nous falloir tout réexpliquer !...
Lavande n'aura pas de petits

Notre petite filleule Lavande (qui a bien grandi) a été stérilisée, en même temps que ses sœurs Violette et Capucine.
Pour des nouvelles fraîches, cliquez ici
Allain Bougrain Dubourg agressé par les chasseurs

Ce matin du 9 novembre, à l’aube, Allain Bougrain Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux, accompagné de militants, a une nouvelle fois dû intervenir sur le terrain, dans les Landes, pour dénoncer le braconnage des pinsons (entre 150.000 et 300.000 pinsons des arbres et 30.000 à 50.000 pinsons du Nord sont capturés et tués chaque année à des fins « culinaires », c'est-à-dire qu'ils sont consommés en brochettes, au mépris de la loi).
Des braconniers s’en sont violemment pris au président de la LPO et son équipe.
Une pétition a été mise en ligne
Politique & animaux

Nous ne saurions trop vous conseiller de vous rendre régulièrement sur le site Politique & animaux, c'est très instructif...
Visiter le site Politique & Animaux
Abattoir d'Alès : la suite

La présidente de L214, Brigitte Gothière, a accordé un entretien au journal numérique Ballast. La Griffe a trouvé cet article passionnant, mais elle regrette toutefois que Brigitte ait cru bon de préciser :"Nous ne sommes pas engagés parce que nous aimons les animaux : ça n'a rien à voir. C'est une question de justice qui nous anime." A La Griffe, nous pensons que cela "a à voir", au contraire. Même s'il serait excessif de parler d'"amour", en l'occurrence, nous nous bornerons à évoquer l'empathie qui préside toujours à la défense des plus faibles. Sans cela, la soif de justice de quelques-uns serait-elle suffisante pour faire bouger les lignes ? Nous nous permettons d'en douter...
 
 
Pigeons

Nous sommes en contact avec l'association l'Ambassade des pigeons dont le siège est à Paris. La présidente, Isabelle Marquet, a contacté le maire de Frugères-les-Mines, en Haute-Loire, sur nos indications, parce qu'il avait prévu sur sa commune un massacre de pigeons et comptait pour cela embaucher les chasseurs. Voici le message qu'Isabelle Marquet nous a adressé :
"Avec un mépris superbe, le député-maire de Frugères-les-Mines (Haute-Loire), refuse de m'écouter, me disant qu'il n'est pas la SPA et qu' avec deux cartouches, ce sera fini, quitte à parachever le travail dans quelques semaines...
Bref, les 200 et quelque pigeons de la commune (info transmise par un sympathisant) vont être tués parce qu'ils osent aller sur le toit d'une école... La solution que j'ai proposée à ce maire consiste à installer un pigeonnier de toit...
Comme "on" s'impatiente à Frugères-les-Mines parce que les bambins, c'est précieux et que les pigeons ça ne l'est pas, j'ai proposé que l'on capture et parque les pigeons dans une sorte de garage, en attendant de construire ce ou ces deux pigeonniers de toit que je lui ai recommandé d'installer, le tout pour à peine 3.500 euros ! "Et puis quoi encore? ", s'esclaffe mon interlocuteur : "vous voulez aussi que je les nourrisse ?" Et il me raccroche au nez... Je vous propose donc de protester plus que vivement par téléphone contre cette paresse à travailler, à s'organiser pour préserver des vies ! TUER N'EST PAS GERER ! Car il faudra toujours et sans cesse re-tuer ! Ce monde n'est pas SERIEUX... Ne laissons pas tuer ces pigeons sans rien dire du tout !"

Pour ceux que ce genre de choses agace : 
Tél. mairie de Frugères-les-Mines : 04.71.76.50.16,  lundi, mercredi et vendredi, entre 16 heures et 18 heures.
 Les chasseurs chassés
 
L'on nous a transmis cette vidéo particulièrement instructive. Il se pourrait bien qu'elle fasse des émules...
Léo

Le petit Léo est né en juillet/août 2015… Il est apparu sur un terrain où d’autres chats étaient nourris par un riverain. Mais il était trop petit, ne savait pas bien se défendre, les autres ne le laissaient pas manger. Ils avaient un abri, mais ne le laissaient pas entrer (ah ! la solidarité !). Il est resté plusieurs jours tout seul, sous la pluie, à attendre la chance… Qui a fini par arriver.
La Griffe a récupéré le petit Léo qui désormais n’a plus à avoir peur de l’averse. Pour que ce bonheur soit complet, il faudrait à ce très gentil chaton une vraie famille…
 
 
Voir tous nos animaux à l'adoption

Association loi 1901 reconnue d'intérêt général.
Ecrivez-nous à BP 10152, 63020 Clermont-Ferrand Cedex 2

Suivez-nous sur :
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
SIte internet
SIte internet
lagriffe@orange.fr
lagriffe@orange.fr
Adhérer à La Griffe
Faire un don à La Griffe
Copyright © 2015 La Griffe, Tous droits réservés


Voulez-vous changer la manière dont vous recevez ces newsletters ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp