Copy
Bulletin mensuel de l’Association des médias écrits communautaires du Québec  
Afficher dans un navigateur Web
SOMMAIRE
LE MOT DU DG
  • L'AMECQdote est en retard, je sais...
ACTUALITÉ
  • Un nouveau chapitre culturel pour le Québec
  • Testez la lisibilité et la qualité de vos textes !
     
L'AMECQ en bref..
  • Aux quatre coins, rapport du président pour l'année 2015
  • Le roi Nito, un amour de chien
  • De bénévole à aspirante journaliste
  • Votre bulletin change de format
  • Le P'tit Journal, 10 ans à votre image
  • Ski-se-Dit, nouveau format
  • Le Phare, l'autre vision : nouvelle activité de financement caritative
  • À propos du rôle de La Boyer
  • Le camelot au cœur de L'Itinéraire

LE MOT DU DG
 


Yvan Noé Girouard

Plan culturel numérique
 
Nous avons été débordés ces derniers temps, principalement à cause du Plan culturel numérique. L’analyse des dossiers s’est révélée très minutieuse étant donné la complexité des demandes. Également, la rédaction des conventions a nécessité un travail de précision et a pris un peu plus de temps que prévu. Bref, 34 journaux recevront une subvention dans le cadre du Plan culturel numérique. Les conventions ont été postées le 29 février dernier aux adresses officielles des journaux à l’attention du président ou de la présidente du conseil d’administration.

Lire la suite
Share
Tweet
Forward

Actualité

Un nouveau chapitre culturel pour le Québec




Luc Fortin, ministre de la Culture
et des Communications


La politique culturelle du Québec sera remise au goût du jour en prenant en considération, à l’ère du numérique, «les effets de la mondialisation et la démocratisation de la création». Ainsi s’ouvre un nouveau chapitre culturel pour le Québec.

L’ex-ministre de la Culture du Québec, Hélène David, a annoncé le 15 février le début de consultations publiques pour le renouvellement de la politique culturelle du Québec, dont la dernière mouture remonte à 1992. Cette politique gouvernementale énonce les orientations que se fixe le gouvernement et les objectifs qu’il souhaite atteindre en matière de culture. De cette politique découle un plan d’action.

Lire la suite
Share
Tweet
Forward

Actualité

Tester la lisibilité et la qualité de vos textes !
 

La lisibilité d'un article n'est pas chose facile à déterminer : ce qui est lisible pour une personne ne l'est pas forcément pour une autre. Pour que le message passe sur le web, vous devrez adopter le langage le plus clair et le plus simple possible. Certains outils gratuits d’analyse de la lisibilité pourront vous aider à clarifier et à simplifier votre message. Par exemple, Gunning Fog (http://gunning-fog-index.com/) ou Scolarius (http://www.scolarius.com/). Ces outils vous permettront de savoir si le niveau de difficulté de votre texte correspond au niveau de compréhension de vos lecteurs.
 

Share
Tweet
Forward

L'AMECQ EN BREF...

Rapport du président pour l'année 2015

André Tousignant, Aux quatre coins, Ascot-Corner, février 2016
 
En 2015, le journal communautaire Aux Quatre Coins célébrait le 30e anniversaire de sa fondation. Nous avons souligné l’événement en ajoutant de la couleur à deux publications et nous avons apporté quelques améliorations à votre journal pour vous permettre de mieux l’apprécier.
 
En juin 2015, nous avons demandé une subvention au ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) pour nous permettre de continuer à rapporter les événements et les activités de notre communauté.
 
Lire la suite
Share
Tweet
Forward

Le roi Nito, un amour de chien

Christiane Dupont, journaldesvoisins.com, Montréal, février 2016
 
Vous ai-je déjà raconté l’histoire de la mascotte de journaldesvoisins.com? J’en ai parlé brièvement sur le site Web lors du lancement du journal en juin 2012 en promettant à nos lecteurs et lectrices de leur en dire plus, un jour… Cette mascotte est un « il » qui s’appelle Juanito. C’est un golden retriever âgé de cinq ans; il nous vient de Colombie, en Amérique du Sud. Voici son histoire.
 
Pour faire court, disons que l’une de nos filles a habité en Colombie, à 240 km au nord-est de Bogota, pendant quelques années. Une autre de nos filles étant allée la visiter un jour, elle en a rapporté un chiot… dans son sac à main : c’était Juanito (NDLR : prononcez rwanito ou roi nito).


Lire la suite
Share
Tweet
Forward

De bénévole a aspirante journaliste

Isabelle Neveu, journaldesvoisins.com, Montréal, février 2016
 

Faire du bénévolat, c’est participer à la vie de sa communauté, apprendre à connaître les gens qui en font partie et partager avec eux des moments mémorables. C’est également une école appréciable qui m’a permis de cibler mes intérêts et de développer mes compétences.
 
On m’a souvent répété que « les  voyages forment la jeunesse ». C’est bien vrai. Pourtant, dans mon cas, ce ne sont pas les voyages, mais plutôt les heures passées à faire du bénévolat qui m’ont permis de mieux comprendre le monde qui m’entoure.

Du haut de mes 11 ans, j’ai découvert le Journal des citoyens, un journal communautaire des Laurentides comparable à journaldesvoisins.com. Ce jour-là, mon père m’a tendu le journal en me disant que de jeunes journalistes étaient recherchés pour l’été. Sans trop savoir ce qui m’attendait, je me suis inscrite au Club Ado Média, une activité permettant aux jeunes de participer à la production d’un journal. Ce fut le début d’une grande aventure.

Lire la suite
Share
Tweet
Forward

Le P'tit Journal, 10 ans à votre image !

Alexandre Millier-Boucher, Le P'tit Journal de Malartic, le 10 février 2016
 

Cette année 2016 marque le 10e anniversaire du P’tit Journal de Malartic. Pour l’occasion, j’ai l’honneur de prendre en charge la chronique « 10 ans à votre image ». Pour les prochains mois, je vais vous écrire des articles sur des thèmes que le journal a abordés depuis les 10 dernières années.
 
Ces articles porteront sur les thèmes suivants : le journal communautaire (les débuts, les conseils d’administration, les employés permanents, etc.), les rétrospectives (de 2006 à 2016), les cahiers spéciaux et l’information couverte par le média écrit (politique, culturel, scolaire, 75e anniversaire de la ville, etc.). Il y aura aussi des chroniques intitulées « Vous souvenez-vous que… » pour faire ressortir des faits saillants concernant l’organisme.

 

Lire la suite
Share
Tweet
Forward

Votre Bulletin change de format

Marie-Pier Lemaire

 
Le Bulletin Mékinac est un média d’information qui joue un rôle essentiel dans la collectivité. Nous savons que nos lecteurs y sont profondément attachés. Afin de le maintenir, nous avons fait le choix de modifier son format et de procéder à une restructuration administrative. La qualité, la richesse et la diversité de nos contenus sont toujours au cœur de nos priorités, soyez-en assurés.
 
La décision d’affaires annoncée aujourd’hui a fait l’objet d’une profonde réflexion et nous comprenons qu’elle puisse surprendre certains lecteurs. Au cours des dernières années, l’adoption massive des nouvelles technologies a entraîné un déclin rapide pour la grande majorité des médias. L’industrie nord-américaine des journaux a notamment perdu 63 % (1) de l’ensemble de ses revenus publicitaires entre 2006 et 2013, soit 29 milliards de dollars. Dans ce contexte, le modèle de distribution des journaux papier, avec les coûts d’impression et de papier, a tout simplement atteint ses limites.
 

Share
Tweet
Forward

Ski-se-Dit, nouveau format

À compter de son édition d’avril 2016, votre journal Ski-se-Dit en format papier suivra une cure holistique, histoire de le garder en pleine forme. En fait, il changera légèrement de format, de manière à être inséré sans pliage dans le Publi-Sac. Nous redessinerons la maquette pour offrir une meilleure lisibilité, et, tant qu’à lui refaire une beauté, nous lui ajouterons des pages et produirons mille exemplaires de plus par mois, pour rejoindre plus de lecteurs.
 
Au cours de la même période, le site Internet skise-dit.info de même que la page Facebook du journal subiront également une cure de rajeunissement. Ainsi, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas être parmi nos lectrices et nos lecteurs, ou encore parmi nos fidèles annonceurs. Vous aurez droit à plus d’informations que jamais, plus de visibilité que jamais, sur un support papier plus beau que jamais. Et si jamais vous ne réussissez pas à mettre la main sur un de nos superbes exemplaires, vous pourrez toujours nous lire en entier et en couleurs sur le Web.
 

Lire la suite

Le Phare, l'autre vision : nouvelle activité de financement caritative

Michel Lambert, février  2016
 
Afin de se changer un peu les idées face à un quotidien devenu parfois encombrant et de partager avec ses concitoyens de l’Estran quelques moments savoureux de sa vaste et riche expérience de vie personnelle, monsieur Jean-Claude Côté, résident de Grande-Vallée et premier poupon à monter dans la colonie, a entrepris d’écrire régulièrement, dans le journal depuis septembre 2009, sa chronique « Poivre et Sel ». Cette chronique rappelle certains faits et raconte, de façon bien particulière, différentes situations et anecdotes dont il a été témoin. Elle traite autant de certains individus qui ont forgé l’Estran que d’autres pans de son histoire.
 

 

Lire la suite
Share
Tweet
Forward

À propos du rôle de La Boyer

Jean-Pierre Lamonde, Au fil de La Boyer, février 2016
 


La mission d’un journal communautaire comme La Boyer est de faire en sorte que la population soit bien informée des dossiers et enjeux qui constituent son environnement. C’est aussi de servir d’outil aux les intervenants et aux organismes locaux pour qu’ils puissent publiciser leurs activités et contribuer ainsi au mieux-être de la population. C’est également un outil permettant aux citoyens de faire valoir leur point de vue en lien avec les enjeux communautaires. Si La Boyer jouit d’une bonne réputation dans la région, ses responsables sont conscients que les premiers objectifs de la mission présentée plus haut pourraient être mieux atteints si davantage de personnes s’intéressaient notamment à la mission journalistique de La Boyer.
 
Ces derniers temps, les responsables de La Boyer ont eu à réfléchir au rôle du journal à l’égard d’un dossier sensible, soit celui du départ du directeur des Travaux publics de la municipalité. Devait-on rédiger un éditorial afin d’en souligner les mérites et les torts? Il n’est pas si simple, dans une municipalité comme la nôtre, de porter des jugements sur l’un ou sur l’autre des membres de la communauté sans se faire accuser de ceci ou de cela. Cette affaire a suscité beaucoup de passions et La Boyer a choisi de rapporter au public ce qui se disait à la séance du conseil municipal et dans l’assistance, fort nombreuse certains soirs.
 

 

Lire la suite
Share
Tweet
Forward
Un vent nouveau a soufflé sur L’Itinéraire. La preuve est dans les pages du magazine que vous tenez dans vos mains. 

À pareille date l’an dernier, seulement 20 % du contenu de L’ltinéraire était rédigé par les camelots. Leur contribution rédactionnelle consistait en des mots de camelots et des chroniques libres dans lesquels ils témoignaient surtout de leurs expériences de vie. Il s’agissait de textes qui étaient, et qui sont encore, fort appréciés par nos lecteurs. Mais il fallait faire plus pour répondre à notre mission, qui est de placer le camelot au cœur de L'Itinéraire.

Aujourd'hui, nous sommes fiers de dire que 50 % du contenu du magazine est rédigé par nos participants. Ils interviewent, commentent, traitent de sujets d’actualité, recensent des livres, critiquent des films, des documentaires et des pièces de théâtre, nous font découvrir leurs coups de cœur musicaux, réalisent des œuvres d'art et prennent des photos.
 

 

Lire la suite
Share
Tweet
Forward
Merci de ne pas répondre à cette infolettre. Si vous avez des questions, veuillez écrire à info@amecq.ca
 Mettre à jour mon profil ou Se désabonner de cette liste