Copy
Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, consultez la copie web

Votre lettre Innate en actions
#54 | Mars 2017

Bonjour

Toute notre équipe est heureuse de vous retrouver pour ce nouveau numéro de votre lettre Innate en actions.

L’actualité principale ce mois-ci est la publication des résultats annuels. Pour la commenter, nous avons demandé à Laure-Hélène Mercier, Directeur Financier d’Innate Pharma, de répondre à nos questions.

Vous retrouverez par ailleurs l’annonce des prochaines communications relatives à monalizumab prévues à l’AACR, la synthèse boursière, la revue de presse et le calendrier financier 2017.

En vous remerciant de votre fidélité, nous vous souhaitons une bonne lecture.
L’équipe Innate en Actions

À LA UNE : RESULTATS ANNUELS 2016

*Trésorerie, équivalents de trésorerie et instruments financiers (courants et non courants)

Laure-Hélène Mercier, Directeur Financier d’Innate Pharma 

Innate Pharma a publié ses résultats annuels 2016, que faut-il en retenir ?

D’abord, que nous poursuivons notre développement tel qu’annoncé : nos programmes de recherche progressent, aussi bien en clinique qu’en préclinique. Des données d’activité clinique encourageantes ont été présentées au quatrième trimestre 2016 pour lirilumab en combinaison avec nivolumab (anti-PD-1 de BMS) et pour IPH4102. Nous avons engagé deux nouveaux programmes, aujourd’hui en préclinique, dans le microenvironnement tumoral (IPH52 et IPH53, ciblant respectivement CD39 et CD73), tandis qu’IPH4301 a démarré les études précliniques réglementaires.

Ces progrès se lisent aussi dans la hausse de nos dépenses opérationnelles, qui s’élèvent à 58,2 millions d’euros (soit 22,3 millions d’euros en plus par rapport à 2015), dont 84% consacrés à la R&D. Nous continuons à accroitre les ressources dévolues au développement de nos candidat-médicaments, et en particulier à nos candidats au stade clinique, monalizumab et IPH4102, comme attendu alors que les essais cliniques progressent. Nous investissons également dans le développement de nos autres activités de recherche avec le recrutement de nouveaux salariés (plus de 30 recrutements au cours de l’année 2016, majoritairement en recherche et développement).

Les produits opérationnels s’élèvent à 65,7 millions d’euros et sont également le reflet des progrès de nos candidats. Cette augmentation (+40,6 millions d’euros par rapport à 2015) provient principalement de l’étalement comptable du paiement reçu par Innate Pharma relatif à l’accord signé en avril 2015 avec AstraZeneca/MedImmune. Il faut noter que cet élément est une écriture purement comptable car le paiement lui-même (pour rappel, 250m$) a été entièrement reçu en 2015. Selon les normes comptables en vigueur, nous le reconnaissons au fur et à mesure du progrès du programme clinique de monalizumab. Les revenus incluent également un versement de 15 millions de dollars (13,8 millions d’euros) de Bristol-Myers Squibb, qui correspond à un paiement d’étape après les résultats présentés en novembre sur lirilumab dans le traitement des cancers de la tête et du cou.

Par conséquent, pour la première fois depuis sa création, Innate Pharma enregistre un résultat net positif, avec un profit de 12,6 millions d’euros. Ce résultat découle de paiements liés à des événements ponctuels. Il est donc difficile de dire aujourd’hui si nous serons de nouveau bénéficiaires l’an prochain.

Nous débutons 2017 avec une trésorerie de 230,7 millions d’euros, n’incluant pas le paiement d’étape de 15m$ de Bristol-Myers Squibb reçu en janvier 2017. Cette position de trésorerie nous donne les moyens de poursuivre nos développements et c’est très important car nous avons de nombreux projets.

Quels sont les principaux faits marquants de 2016 ?

Les lecteurs de notre lettre mensuelle ont sans aucun doute suivi l’actualité d’Innate Pharma de très près, mais si on veut faire une synthèse, je dirais :

  • Les résultats préliminaires encourageants de nos programmes cliniques que je mentionnais précédemment ;
  •  L’élargissement de notre portefeuille au microenvironnement tumoral, un champ d’investigation et de développement majeur dans l’immunothérapie à l’échelle mondiale et le développement d’une technologie d’anticorps bispécifiques engageant les cellules « NK » en partenariat avec Sanofi (accord de licence et développement) ;
  • La forte croissance de nos effectifs (+80% d’effectifs en deux ans), nécessaire à la mise en œuvre de notre stratégie de développement, et qui nous pousse à nous structurer pour intégrer ces nouvelles compétences et faire évoluer notre organisation, tout en conservant les valeurs qui fondent Innate Pharma. Enfin, les évolutions dans l’organisation et le management d’Innate Pharma. L’arrivée de Mondher Mahjoubi à la Direction générale de la Société est une étape importante dans notre stratégie de construction d’une entreprise pharmaceutique intégrée et tournée vers le patient. Son expérience et sa vision des enjeux de marché sont des atouts inestimables.

Vous venez d’être nommée à la Direction financière de la Société, quelles sont vos priorités ?

Le long terme fait partie intégrante de la culture d’Innate Pharma, ne serait-ce que du fait de notre activité de recherche. Ma nomination s’inscrit dans la continuité de ce qui a été fait jusqu’ici. Je compte donc poursuivre ce que nous avions entrepris avec Catherine Moukheibir :

  • Assurer une gestion prudente de nos ressources et de nos engagements afin d’assurer une marge de manœuvre maximale,
  • Travailler de manière constructive et transparente avec le Conseil de surveillance pour maximiser la création de valeur à long terme au profit de toutes nos parties prenantes,
  • Poursuivre et renforcer les échanges avec nos actionnaires et avec les investisseurs, par une communication transparente et une démarche active de relations investisseurs, en Europe comme aux Etats-Unis,
  • Structurer et améliorer en continu notre organisation financière pour servir la stratégie de croissance à long terme de l'entreprise.

Cela signifie bien sûr que nous allons continuer nos actions en direction des actionnaires individuels, avec l’animation du Club, la newsletter mensuelle ou la participation à Actionaria. Afin de mieux vous répondre, l’équipe Communication financière a d’ailleurs été renforcée ces derniers mois et nous allons poursuivre dans ce sens.
Voir le communiqué des résultats financiers 2016

AACR : PRÉSENTATION DE DONNÉES CLINIQUES ET PRÉCLINIQUES POUR MONALIZUMAB

> 2 mars : Innate Pharma a annoncé que le congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui se déroulera du 1er au 5 avril 2017 à Washington, sera l’occasion de deux présentations scientifiques concernant monalizumab, l’anticorps ciblant NKG2A et développé en partenariat avec AstraZeneca :
  • Des données de tolérance issues de la partie en escalade de dose d’une Phase Ib/II évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique. Dans cette étude, la combinaison de monalizumab et de cetuximab a été bien tolérée (voir l’abstract -  en anglais).
  • Des données précliniques (obtenues à partir de biopsies de patients présentant un cancer de la tête et du cou), montrent une fréquence des lymphocytes T exprimant NKG2A plus importante dans la tumeur que dans le sang périphérique. Cette fréquence est encore augmentée chez les patients qui ont développé une immunité anti-tumorale, notamment avec des lymphocytes spécifiques à l'antigène tumoral du papillomavirus humain, l'une des causes de ce cancer. Par ailleurs, certains lymphocytes infiltrant les tumeurs expriment uniquement NKG2A, ce qui suggère que ces lymphocytes pourraient être contrôlés grâce à ce seul récepteur. Dans un modèle murin, la vaccination thérapeutique contre le papillomavirus fait augmenter jusqu’à 80% la fréquence de lymphocytes infiltrants exprimant NKG2A. Le traitement avec la combinaison d’un anti-NKG2A et d’un vaccin améliore significativement la survie et le taux de réponse dans ce modèle. Par conséquent, ces résultats suggèrent un large potentiel pour monalizumab  (voir l'abstract - en anglais).
Voir le communiqué

SYNTHÈSE BOURSIÈRE

L’action Innate Pharma a reculé de 21,7% sur le mois de février, pâtissant de l’annonce des résultats négatifs de l’étude EffiKIR. Cette forte réaction boursière s’est accompagnée d’une hausse significative des volumes d’échange, le volume quotidien étant en moyenne 60% plus élevé qu’en janvier. Le 6 février, jour de la publication, les échanges ont dépassé 3 millions d’actions.
Dans le même temps, les marchés ont été mieux orientés, le SBF120 progressant sur le mois de 2,6%, tandis que le Next Biotech affiche une hausse de 3,1%. Outre Atlantique, le Nasdaq Biotech Index affiche quant à lui une hausse de 6,8%.
> À noter : Innate Pharma arrive 3ème au palmarès des Grands Prix BFM Business de la Bourse 2017, dans la catégorie performance boursière. Le classement est établi en prenant en compte la performance sur 1 an (50%), sur 3 ans (30%) et sur 5 ans (20%). Innate Pharma avait obtenu la première place l’an dernier

 

DONNÉES BOURSIÈRES


Au 28 février 2017


Dernier cours coté 10,20 €
Capitalisation boursière 550,9 m€
Volume mensuel échangé 10 131 609
En % du capital 18,8%


Depuis le 1er janvier 2017


Cours le + haut 15,83 €
Cours le + bas 9,65 €
Variation   - 30,2%
Volume moyen quotidien 400 000

DANS LA PRESSE

Retrouvez les articles majeurs sur notre site: Visitez Innate "Live"

18 février – Investir : potentiel de rebond pour les biotechs, opportunités à saisir

11 février – Investir : Innate Pharma, un petit échec clinique qui n’altère pas les espoirs (édition papier)

10 février – Le Revenu : Innate Pharma, un échec à relativiser (édition papier)

2 février – Zonebourse : Euronext : et Biotech Bourse lancent le premier baromètre trimestriel de la biotech

1er février – Les Echos : les biotech françaises à la recherche d’un second souffle

Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux et sur Innate Live

PUBLICATIONS FINANCIÈRES 2017


15 mai : chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017
23 juin : assemblée générale annuelle, à Marseille
18 sep. : résultats semestriels 2017
15 nov. : chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017

Votre contact Innate En Actions

117, Avenue de Luminy - BP 30191 13276 Marseille Cedex 09 - France - Tel: 04 30 30 30 87
E-mail : investors@innate-pharma.com
http://www.innate-pharma.com/  
Vous recevez cet email en tant que membre d'Innate en Actions, le club des actionnaires d'Innate Pharma  © Innate Pharma 2016.
Conformément à l'article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (Déclaration CNIL n°1181416).






This email was sent to <<Adresse e-mail *>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Innate Pharma · 117, Avenue de Luminy - BP 30191 · Marseille 13009 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp